Dans l'actualité récente

F1 : Red Bull condamnée pour la roue baladeuse

Voir le site Automoto

error
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-07-08T09:31:00.000Z, mis à jour 2013-07-08T10:13:28.000Z

L'écurie Infiniti Red Bull Racing a été sanctionnée de 30.000 euros d'amende. L'une de ses monoplaces, celle de Mark Webber, a vu une de ses roues se détacher dans les stands au Grand Prix d'Allemagne dimanche 7 juillet, percutant violemment un cameraman.

Le cameraman, Paul Allen, souffre d'une commotion cérébrale et de fractures.

Les faits
Dimanche 7 juillet, nous sommes au Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, Mark Webber se bat dans les premières positions et s'arrête aux stands dans le 9è tour. Seulement, après un soucis rencontré sur la fixation de la roue arrière droite et face à la pression sur l'enjeu du chrono, la monoplace Infiniti Red Bull-Renault est relâchée trop tôt.


Le mécanicien chargé de la roue manifeste l'erreur, mais trop tard, la voiture de l'Australien perd la roue au bout de quelques metres. La roue poursuit son chemin vers les autres paddock, évite quelques mécaniciens, mais percute de plein fouet un caméraman, qui de dos, n'a rien vu venir.


Le caméraman blessé, Red Bull "s'excuse"

Paul Allen, captant des images pour la FOM (Formula One Management) est violement projeté au sol. Evacué au centre médical puis à l'hôpital proche de Koblenz, l'homme souffre d'une commotion cérébrale et de plusieurs fractures.


Christian Hornern, patron de l'écurie Infiniti Red Bull Racing, livrera après la course ses excuses : "La chose la plus importante aujourd'hui est que le cameraman percuté par lea roue ne souffre apparemment pas de sérieuses blessures. Cela rappelle comme il est dangereux de travailler dans les stands. Tout le monde a réagi de manière incroyablement rapide et le le plus important est qu'il semble relativement sauf."


La sanction
L'organisme de la Formule 1, qui a rapidement lancé une enquête visant l'écurie Infiniti Red Bull Racing, l'a sanctionné de 30.000 euros d'amende.


Par ailleurs, l'équipe indienne Sahara Force India a également été amendée, de 5.000 euros, pour avoir relaché la voiture de l'Ecossais Paul di Resta dans la trajectoire de la Toro Rosso du Français Jean-Eric Vergne, évitant de peu l'accident.