F1 : Red Bull dément les rumeurs de moteurs fait maison

Voir le site Automoto

F1 - GP Grande-Bretagne 2014 - Red Bull - Horner
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-07-05T13:33:00.000Z, mis à jour 2014-07-05T13:43:48.000Z

Red Bull, que l'on sait en confit avec Renault en raison du manque de compétitivité de son moteur, ne fabriquera pas ses V6 pour autant : confirmation faite par Christian Horner, patron de l'écurie autrichienne " Ceci ne fait pas partie de nos compétences " a-t-il déclaré cette semaine, éliminant également tout possible recours pour 2015 aux autres motoristes Ferrari et Mercedes, qui possède pourtant quelques longueurs d'avance.

Malgré les tensions régnant entre Red Bull et son fournisseur Renault, les deux structures devraient poursuivre leur partenariat la saison prochaine. Pas question d'élaborer leur propre moteur ou de faire appel à la concurrence pour retrouver leur niveau : le team tenant du titre ne saurait oublier leur glorieux passé commun.

Différentes pistes écartées
Red Bull a perdu son rang de leader depuis l'introduction de la nouvelle réglementation moteur en début de saison. Le Champion du Monde Sebastian Vettel ne pointe qu'en 5e position au classement général à presque 100 points de Nico Rosberg, actuel patron de la discipline. Le pilote Allemand n'a par ailleurs signé que deux podiums, tout comme son coéquipier Daniel Ricciardo... qui peut néanmoins se féliciter d'avoir battu les Mercedes en course ; Renault étant jugé responsable de ces mauvais résultats. Certaines rumeurs sous entendaient que l'écurie Autrichienne allait donc développer ses propres moteurs, comme Ferrari ou Mercedes : propos clairement démentis par Christian Horner, patron du team. « Le développement d'un moteur ne fait pas partie de nos compétences. Nous fabriquons des châssis... En revanche nous étions loin d'imaginer que Renault serait à ce point en retard. »

Un avenir avec Renault sous conditions
Christian Horner a également exclu l'idée de changer de motoristes en 2015, rappelant qu'ils ont conquis ensemble de très nombreux succès ces dernières années : « Le problème a été ce changement de réglementation que Renault a eu du mal à négocier. Mais ils travaillent dur pour rattraper leur retard [...] Nous avons connu de très nombreux succès ensemble. Nous avons gagné près de 50 Grands-Prix et 4 titres de champion du monde ces dernières années. »

Néanmoins Red Bull a adressé un avertissement à Renault : des progrès devront être faits en 2015 pour prolonger leur coopération.