F1 : Red Bull testera-t-il son halo à Sotchi ?

Voir le site Automoto

red bull halo
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-04-21T13:44:53.022Z, mis à jour 2016-04-21T14:21:45.110Z

Le FIA a révélé que le halo sur lequel travaille Red Bull pourrait être prêt à courir dès 2017, à condition que la technologie réussisse ses tests d'impacts qui auront lieu en fin de semaine.

Le halo type « verrière » de Red Bull a déjà été présentée comme possible remplaçant à long terme du concept développé par Mercedes et Ferrari. Il est d’ailleurs considéré comme la seule option réaliste pour l'année prochaine.

 

Un premier test à Sotchi ? 

Red Bull devrait tester sa solution de halo plus tôt que prévu. D’après les propos de Chris Horner, au micro de la chaîne britannique Sky Sport, le système de la marque aux taureaux rouge sera essayé « la semaine prochaine » lors « des essais statiques » au Grand Prix de Russie. Pour ce faire l’écurie Red Bull va « lancer une roue dessus, sur un socle » avec l’objectif de « voir comment cela résiste ». Le prototype sera donc testé par la FIA vendredi et, si elle est prometteuse, son introduction en 2017 sera mis à l'ordre du jour lors de la prochaine réunion des grandes instances du sport automobile, le 26 avril. 


Des progrès inattendus 

Le halo de la marque « qui donne des ailes » n’était pas attendu de sitôt. Cependant, Red Bull a accéléré son développement au point où, à la suite des discussions de la dernière réunion du groupe de la FIA qui s’occupe du halo, le 6 avril, le système de Chris Horner est devenu une alternative viable pour la saison prochaine. Sur le site de Motorsport, le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, assure que « Red Bull ont fait un excellent travail ». 

Le halo sera testé à Sotchi, « c’est quelque chose à quoi je ne m’attendais pas. Mais nous devons prendre ça au sérieux », raconte Whiting.