F1 - Red Bull : un arrêt record de 2,05 secondes ?

Voir le site Automoto

Mark Webber (Red Bull) lors d'un arrêt aux stands au Grand Prix F1 de Malaisie à Sepang, le dimanche 24 mars 2013.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-04-03T12:39:00.000Z, mis à jour 2013-04-03T12:46:40.000Z

Outre le doublé Vettel-Webber, l'écurie au taureau serait repartie du Grand Prix de Malaisie avec le record de l'arrêt au stand le plus rapide, un exploit restant à être confirmé par la FIA.

Red Bull aurait battu le record de McLaren de l'arrêt le plus rapide en 2,05 secondes.

Un pneu, beaucoup...
Les très nombreux arrêts aux stands de ce début de saison 2013, dûs aux pneus Pirelli s'usant plus rapidement, donnent encore plus de poids et d'enjeux aux mécaniciens. L'an passé, c'est McLaren qui s'offrait le titre de l'arrêt le plus court avec seulement 2,31 secondes pour changer les quatre pneumatiques de Jenson Button au Grand Prix d'Allemagne. Mais ce mercredi, Red Bull revendique une meilleure performance.


Les chiffres
Sûrement après avoir visionné maintes fois ses arrêts aux stands au retour de Sepang, Red Bull communique ainsi un chrono de 2,05 secondes. En effet, le dimanche 24 mars, au Grand Prix de Malaisie, ce serait même 5 arrêts bien plus rapides que McLaren qui sont cités entre 2,05 et 2,26 secondes, le plus rapide étant celui de Mark Webber au tour 19. Ces chiffres ne sont pas encore confirmés par la FIA, et on attend une preuve vidéo chronométrée de l'évènement.

Pour la suite, Red Bull évoque "la possibilité cette saison de voir la barrière magique des deux secondes franchie", mais en sera-t-elle l'auteure ?