Dans l'actualité récente

F1 - GP de Chine 2016 : Nico Rosberg victorieux après un départ fou !

Voir le site Automoto

Nico Rosberg (Mercedes) GP F1 Chine 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-04-17T06:23:16.170Z, mis à jour 2016-04-18T07:55:38.764Z

Nico Rosberg (Mercedes), parti en pole, a remporté le Grand Prix de Chine de Formule 1 devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Daniil Kvyat (Red Bull), après un départ peuplé d'incidents. L'Allemand reste leader du championnat avec 3 victoires en 3 courses.

Après deux courses spectaculaires en Australie et Bahreïn, Nico Rosberg (Mercedes) domine le championnat de Formule 1 avec deux victoires, et partait avec la pole position ce dimanche matin à Shanghai, tandis que son coéquipier et plus grande menace partait dernier, après avoir rencontré un souci technique en qualifications.


Départ canon de Ricciardo, les Ferrari se percutent !

Deuxième sur la grille, Daniel Ricciardo (Red Bull) a bondi sur Nico Rosberg et doublé dès le premier virage pour prendre la tête du Grand Prix de Chine. Derrière la Red Bull et la Mercedes, les Ferrari s’accrochent, Sebastian Vettel voulant éviter Daniil Kvyat déboulant à l’intérieur, l’obligeant à percuter Kimi Räikkönen. 



Plus loin, Lewis Hamilton se fait surprendre par Felipe Nasr (Sauber) se rabattant devant le retour du Finlandais en piste et casse son aileron avant, devant repasser par les stands, réduisant quasiment à néant ses ambitions. Romain Grosjean (Haas) et Marcus Ericsson (Sauber) se touchent aussi dans le peloton, le Français étant condamné à changer son aileron.

Ricciardo crève : voiture de sécurité

Mais un autre rebondissement d’importance : Rosberg double Ricciardo dans la grande ligne droite, mais l’Australien crève, sans doute après avoir roulé sur un des débris généré par les accidents du départ. Devant cela, la voiture de sécurité est déployée, donnant un Nico Rosberg en tête devant Felipe Massa (Williams) et Fernando Alonso (McLaren), la quasi-totalité des pilotes s’étant arrêtés pour changer les pneus.


Au 20ème tour, le pilote allemand reste aux commandes sur le circuit de Shanghai et reste le seul à ne pas s'être arrêté. Lewis Hamilton poursuit sa remontée malgré un départ difficile, récupérant la 3ème position après un nouveau passage au stands des hommes de tête.


Rosberg change enfin ses gommes au 21è tour, suivi par Hamilton pour son 4ème arrêt (!), repartant 14ème. Avec les stratégies très différentes et ce départ chaotique, impossible de comprendre ce qu'il se passera en fin de course. Rosberg reste 1er, de loin devant Kyat à 12 secondes, et Vettel à 15 secondes.


30ème tour, Nico Rosberg accentue son avance à 24 secondes sur Daniil Kvyat, poursuivi par Sebastian Vettel ayant déjà oublié son départ. Felipe Massa affiche 40 secondes de retard, devant Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen. Derrière, les Toro Rosso de Sainz et Verstappen, Valterri Bottas et Sergio Perez comble le Top10. Romain Grosjean est lui 18ème, et ne rééditera pas les performances des deux premiers GP.


Au 40ème tour, suite à un nouveau passage aux stands, Rosberg affiche 27 secondes d'avance sur Vettel, 30 secondes sur Kvyat, 44 secondes sur le duo WIlliams Massa-Bottas prenant en sandwich Hamilton 5ème et Ricciardo 6ème, 54 secondes sur le duel Perez-Räikkönen et 58 secondes sur Button. A noter, les Renault sont dernières derrière les Manor, Sauber et Haas.


50ème tour, à 6 longueurs de l'arrivée, le GP a été animé par la lutte Massa-Hamilton-Räikkönen, le Finlandais passant le Britannique, puis le Brésilien, la Mercedes n'arrivant pas à trouver l'avantage sur la Williams. Rosberg continue cavalier seul, 34 secondes devant Vettel et 40 secondes sur Kvyat.


Avec une Mercedes fiable, l'Allemand Nico Rosberg enregistre la 17ème victoire de sa carrière en F1, passant l'arrivée avec 37 secondes d'avance sur Sebastian Vettel prenant son 81è podium, et 46 secondes sur Daniil Kvyat, le Russe signant son second podium. Daniel Ricciardo, un temps en tête du Grand Prix, est 4ème, suivi de Kimi Räikkönen, Felipe Massa, Lewis Hamilton 7ème mais revenu de très loin, ainsi que les Toro Rosso de Max Verstappen et Carlos Sainz doublant Felipe Massa dans le dernier tour, le pilote Williams concluant le Top 10 avec le dernier point alloué.


Au classement, Rosberg réalise un début de championnat parfait avec 75 points sur 75 possibles, creusant l'écart sur Lewis Hamilton à 39 points, menacé par Daniel Ricciardo à 36 points.