F1 : le retour des moteurs V8 dès 2016 ?

Voir le site Automoto

Hamilton Rosberg Mercedes GP F1 Russie 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-20T13:43:28.266Z, mis à jour 2015-10-20T14:02:27.268Z

Se confiant au journal britannique The Independent, l’argentier de la Formule 1 Bernie Ecclestone veut imposer les V8 dès la saison prochaine.

Bien que les moteurs V6 turbo hybride ne soient apparus que l'année dernière, Bernie Ecclestone veut le retour des précédents moteurs.

Le son des actuels moteurs V6 en F1


A l’ancienne ?

C’est au média britannique The Independent que Bernie Ecclestone a lâché quelques mots, après d’autres déclarations très franches sur la catégorie reine du sport automobile à la chaîne Russia Today (RT), voulant « déchirer le règlement et en créer un nouveau ».

"Nous devons ramener les V8 l’année prochaine, il est possible de les construire en un rien de temps donc nous nous devons de le faire" a déclaré le grand argentier de la Formule 1, "je ne crois pas que nous devrions obtenir le consentement des écuries, je crois qu’on devrait juste le faire et leur dire que s’ils n’aiment pas, qu’ils aillent en arbitrage." 

L'objectif serait de renouer avec une sonorité plus agréable ainsi que des puissances supérieures. Toutefois, les propos de Bernie Ecclestone arrivent dans un règlement de la F1 bien établi. Ce dernier a fixé les règles de l’évolution des moteurs, qui ne doivent pas changer d’ici la fin de saison 2019. 

Début 2014, le moteur hybride V6 1,6 litre turbo ont fait leur apparition dans une course au « downsizing » de la F1, qui avait un temps étudié le 4 cylindres. Les V8 2,4 litres avaient remplacé les V10 3,0 litres début 2006, qui avaient eux-mêmes poussé les V12 – sans obligation de règlement  - à la porte en 2000.