Dans l'actualité récente

F1 - Romain Grosjean n'est plus le même

Voir le site Automoto

F1 - GP du Japon 2013 Romain Grosjean
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-10-19T12:09:00.000Z, mis à jour 2013-10-19T14:24:09.000Z

Ce qu'il a montré à Suzuka en tenant tête aux Red Bull a marqué les esprits : Romain Grosjean n'est plus le même pilote et exprime enfin son talent. La première victoire lui tend les bras, le statut de leader naturel en 2014 aussi.

De course en course, Romain Grosjean prend de la confiance et du galon. A tel point qu'il a disputé la victoire aux Red Bull de Vettel et Webber il y a une semaine à Suzuka. Plus que jamais, la première marche paraît de moins en moins inatteignable.

Un long chemin parcouru
Il y a un an, Romain Grosjean se faisait taxer de "cinglé du premier tour" par Mark Webber, sa victime lors du GP du Japon. Aujourd'hui, ce fait de course, qui n'était pas le premier pour le Français, est loin derrière. Pour preuve, l'Australien a révisé son jugement et estime qu'il fait du "bon boulot cette année". Cela se traduit par une confiance retrouvée et des résultats de plus en plus probants : il reste sur deux troisièmes places consécutives, en Corée et à Suzuka. Et au vu du résultat produit sur l'archipel, Romain Grosjean peut décrocher le Graal d'ici la fin d'année.

La saison 2013 avait pourtant mal démarré
En Australie, pour l'ouverture du Championnat, Romain Grosjean ne marquait qu'un point pendant que Kimi Räikkönen, son coéquipier, fêtait la victoire. Qu'on se le dise, on a longtemps cru que le Français vivrait un exercice 2013 encore poussif, dans l'ombre du Finlandais, et couronné par des désillusions et des espoirs loin de la réalité. Mais depuis plusieurs épreuves, Grosjean a abandonné son chat noir et s'est repris en main, en gérant mieux sa concentration, ses émotions et la pression. En outre, hasard ou non, depuis que Räikkönen a signé chez Ferrari, il semble libéré d'un poids et cela se ressent sur la piste et en qualifications (où il fait maintenant mieux que le Champion du Monde 2007). En somme, il a su focaliser son énergie sur l'essentiel : le désir de bien faire avant tout.
Leader en 2014 ?
Sans Räikkönen, Romain Grosjean pourrait devenir le leader naturel de Lotus en 2014. Mais avant cela, il devra être assuré de garder le baquet. Car s'il possède un contrat pour l'année prochaine, l'écurie peut lever une option et remercier le pilote. Une chose qu'on n'imagine de moins en moins au vu des performances de Grosjean, qui a entendu dire que sa reconduction sera une "formalité". Pour le suppléer, les dernières rumeurs annoncent un autre Finlandais, à savoir Nico Hulkenberg. A l'heure actuelle et en attendant d'officialiser son line-up pour 2014, Lotus doit d'abord assurer sa situation financière pour le long terme.

Romain Grosjean gagnera-t-il une course d'ici la fin de saison ?