F1 : Romain Grosjean rêve toujours de Ferrari

Voir le site Automoto

Romain Grosjean Haas F1 Team
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-09-12T14:44:10.433Z, mis à jour 2016-09-12T14:44:12.286Z

Actuellement pilote pour l'écurie Haas-Ferrari, Romain Grosjean estime qu'il a encore ses chances pour rejoindre la Scuderia Ferrari.

Au sein de l'écurie américaine Haas, nouvelle venue en Formule 1 et qui bénéficie du moteur Ferrari, Romain Grosjean a inscrit 28 points en 14 courses. Ce sont d'ailleurs les seuls points de son équipe puisque son coéquipier, Esteban Gutiérrez est toujours fanny. Avant d'aborder la dernière partie de saison, Romain Grosjean s'est confié sur ses ambitions. Et il espère rejoindre un jour la prestigieuse Scuderia Ferrari. 

[F1 : présentation de l'écurie Haas Racing avec Romain Grosjean et Esteban Gutiérrez]

Grosjean redoutait de s'engager avec Renault

En 2015, Romain Grosjean pilotait pour Lotus dont l'écurie était en perdition. Malgré son rachat par Renault, Grosjean a préféré rejoindre l'écurie américaine Haas-Ferrari : « L'idée de signer chez Haas ne s'est pas décidée en gardant un œil sur Ferrari. J'ai senti que Renault aurait l'année qu'ils ont effectivement, que ce serait très difficile. D'un autre côté, il y avait une équipe américaine qui arrivait en F1 et j'ai pensé que si je pouvais être présent et avoir du succès, ce serait énorme aux USA. »

Haas, un tremplin vers Ferrari ?

Romain Grosjean espère toujours rejoindre Ferrari. Il en fait même un objectif : « Quand j'ai signé chez Haas, je savais que c'était une opportunité formidable pour ma carrière, ma vie… et je suis très content d'être ici. Bien sûr, je veux être champion du monde et c'est pourquoi je cours. J'ai gagné chaque série jusqu'à présent. Je ne veux pas finir ma carrière en pensant, "Oh, j'en ai raté une", mais pour cela, vous avez besoin d'une équipe avec une voiture de champion. Donc oui, un jour, je veux le faire, mais sans me précipiter. »

Mais Romain Grosjean devra encore patienter car Kimi Räikkönen a été prolongé chez Ferrari jusqu'en 2017. Une décision que le pilote français accepte avec philosophie : « Oui, je suis déçu parce que je veux aller chez Ferrari un jour. Mais la décision de Ferrari a du sens parce qu'ils veulent de la continuité avec le changement de règlement »

Loin de se laisser abattre, Romain Grosjean espère maintenant briller avec Haas : « Je suis le premier pilote à avoir marqué des points pour l'équipe, et je peux être le premier à signer un podium pour elle, et possiblement gagner une course. »