F1 - Sauber en mauvaise posture

Voir le site Automoto

Sauber F1 Team - Esteban Gutiérrez - GP Allemagne 2014
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2014-08-09T10:48:00.000Z, mis à jour 2014-08-09T11:00:13.000Z

Pour la première fois depuis son arrivée en F1, en 1993, Sauber pourrait terminer la saison sans inscrire le moindre point. Une situation qui déplaît profondément à Monisha Kaltenborn, la patronne de l'écurie suisse.

Sauber vit actuellement la pire saison de son histoire. L'écurie d'Hinwil pourrait ainsi terminer, pour la première fois de son histoire, une saison de Formule 1 sans marquer un seul point. Cela aurait de graves conséquences pour l'écurie qui se verrait ainsi priver de la manne financière des droits TV.

Zéro point, dix abandons
L'année dernière, Sauber avait brillé en piste grâce à Nico Hülkenberg (5e en Italie, 4e en Corée du Sud). Mais incapable de payer son pilote, ce dernier était allé voir ailleurs en rejoignant Force India pour l'année 2014.

Malgré ces difficultés financières, on ne s'attendait pas à voir Sauber en aussi mauvaise posture au championnat 2014 : zéro point au compteur et déjà dix abandons (5 pour Esteban Gutiérrez et 5 pour Adrian Sutil). Après onze courses, Sauber pointe ainsi à la 10e et avant-dernière place du classement des constructeurs alors que dans le même temps, l'écurie Marussia a déjà inscrit 2 points.

Pour Monisha Kaltenborn, cette situation est intolérable : « En 22 ans d'activité en F1 Sauber n'a jamais connu cette position. En plus de cela, il y a également un impact financier. Nous devons rester réalistes, mais le message est que la 10e position n'est pas acceptable pour nous. Ne pas marquer de points est une idée que je ne veux même pas envisager. Notre premier objectif doit être de marquer des points. Ensuite, nous verrons ce que cela nous apportera. »

Sauber fidèle à Ferrari
Cette mauvaise saison s'explique par une Sauber C33 mal née (manque d'appui aérodynamique, manque chronique de stabilité au freinage) ainsi que par le déficit de puissance du moteur Ferrari, comme l'explique Kaltenborn : « Il ne vous a pas échappé que les performances cette saison reposent beaucoup sur le moteur. Il y a un moteur qui est performant (le Mercedes), et ce n'est pas le nôtre. »

Malgré cette mauvaise passe, Monisha Kaltenborn affirme que Sauber restera fidèle à Ferrari : « Nous allons rester avec eux. Ferrari nous a soutenu dans les moments difficiles, notamment quand Peter [Sauber] a racheté son équipe à BMW après la saison 2009. Je pense que ce partenariat en Formule 1 vaut beaucoup. Je peux vous assurer qu'ils sont au moins aussi déçus que nous sommes de cette performance et qu'ils font tout ce qu'ils peuvent pour améliorer les choses. »

La directrice générale de Sauber garde même le moral et se montre optimiste : « Je suis persuadée maintenant que nous allons remonter. Cela va prendre un peu de temps mais nous allons dans la bonne direction. »