Dans l'actualité récente

F1 : Sauber s'associe à trois fonds d'investissments russes

Voir le site Automoto

Nico Hulkenberg (Sauber-Ferrari) au GP F1 d'Allemagne, le 7 juillet 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-07-15T09:41:00.000Z, mis à jour 2013-07-15T09:48:22.000Z

Afin d'assurer sa survie, l'écurie Suisse a officialisé avoir conclu un accord avec trois fonds d'investissements venus de Russie, et a déjà officialisé le pilote russe Sergey Sirotkin pour la saison 2014.

Sauvant son écurie, Sauber s'associe à trois fonds russes afin de terminer sereinement la saison.

Sauber Russo-Suisse ?
Au coeur de difficultés financières, l'équipe Sauber Motorpsort AG a annoncé lundi 15 juillet un nouveau partenariat avec trois fonds d'investissements, l'Investment Cooperation International Fund (ICIF), le Fonds d'Etat pour le Développement du Nord-Ouest de la Fédération Russe et l'Institut National des Technologies Aéronautiques (NIAT).


Selon Sauber, le partenariat devrait permettre "la promotion du nouveau Grand Prix de Formule 1 à Sochi en 2014 et d'attirer la jeune et talentueuse génération Russe dans les sports mécaniques", ainsi que d'établir "des fondations solides pour accroître la compétitivité à long terme."


Plus tôt dans la matinée, le site italien OmniCorse parlait d'un rachat à hauteur de 135 millions d'euros par la banque russe SMP, et d'un nouveau Team Principal, Nicolas Todt qui remplacerait donc Monisha Kaltenborg. le média transalpin lance même la rumeur de son protégé, le Français Jules Bianchi, en tant qu'hypothétique pilote, tout comme Felipe Massa.


Sirotkin titulaire en 2014
Dans le programme du partenariat, l'écurie Sauber a du céder une place de pilote à jeune Russe, Sergey Sirotkin, pour le moment au palmarès peu impressionnant en monoplace (champion européen de Formula Abarth en 2011, deux courses en Formule Renault 3.5) et surtout seulement âgé de 17 ans.


Qui partira ? Si le jeune mexicain Esteban Guttiérez devrait rester, l'Allemand Nico Hulkenberg devrait vraisemblablement partir, frustré des performances de Sauber, surtout face à Force India qu'il a quitté l'an passé.

Sauber a précisé que "les détails du partenariat seraient communiqués ultérieurement".