F1 : le système FRIC banni chez Mercedes et Red Bull

Voir le site Automoto

F1 2014 - Mercedes
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-07-12T12:10:00.000Z, mis à jour 2014-07-12T12:19:19.000Z

Les écuries Mercedes et Red Bull auraient décidé de disputer le prochain Grand-Prix en Allemagne sans le système FRIC : ces suspensions qui font polémiques depuis une semaine à cause leurs éléments mobiles. Ces deux teams ne voudraient tout simplement pas courir le risque de faire l'objet d'une plainte émanant d'un concurrent.

Pour ne pas risquer une réclamation, Mercedes et Red Bull pourraient se passer de ces suspensions interconnectées, dites FRIC, que Charlie Whiting, directeur technique de la FIA avait remis en cause il y a quelques jours ; estimant que ces dernières iraient à l'encontre du règlement de par leur mobilité.

Prudence de mise chez Mercedes et Red Bull
Depuis le début de semaine, une polémique agite le monde de la F1 en raison de ces suspensions interconnectées, plus connues sous le nom de FRIC, jugées non conformes au règlement par le directeur technique de la FIA Charlie Whiting. Lequel avait néanmoins proposé de repousser leur interdiction à la saison prochaine puisque la plupart des teams ont conçu leur monoplace autour de ces suspensions, à condition bien sur d'obtenir l'unanimité... Mercedes et Red Bull, qui exploitent ce système, auraient décidé dans le doute de les retirer dès le week-end prochain à Hockenheim, pour ne pas recevoir de réclamation : un choix qui pourraient néanmoins les pénaliser en termes de performance pure comme l'a déclaré Eric Boullier, directeur de la compétition chez McLaren à Autosport : « Peut-être que deux équipes ont été loin et pourraient potentiellement être en difficulté pour revenir en arrière vers un système non-connecté, mais pour la majorité des équipes, je pense que ça ne changera pas grande chose. »

Les teams ont donc une semaine pour préparer leur monoplace en vue du Grand-Prix d'Allemagne.