F1 - Toro Rosso : Verstappen espère avoir Vergne comme coéquipier

Voir le site Automoto

Max Verstappen, pilote Toro Rosso lors de la saison 2015 de F1
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-16T15:22:00.000Z, mis à jour 2014-11-16T15:28:20.000Z

Le futur pilote Toro Rosso, Max Verstappen souhaiterait pouvoir faire équipe la saison prochaine avec Jean-Eric Vergne alors que le baquet du Français n'est pas encore garanti au sein de l'écurie petite soeur de Red Bull.

La saison prochaine, il va battre un record de précocité en Formule 1. A seulement 17 ans, le jeune Néerlandais Max Verstappen pilotera l'année prochaine une des deux Toro Rosso. Un vrai pari pour l'écurie italienne qui n'a pas encore fait son choix sur l'identité de son coéquipier. Mais le fils de Jos Verstappen aurait déjà une préférence.

Vergne ? « La bonne option pour moi »
Ce week end, il pilotait pour la dernière fois en Formule 3 sur le circuit de Macao dans un championnat où il a terminé troisième. Mais l'avenir de Max Verstappen est déjà lié à la Formule 1 et Toro Rosso. Alors qu'il ne connaît pas encore son futur coéquipier, le jeune pilote opterait pour Jean-Eric Vergne « J'espère qu'il sera à mes côtés, a confié le Néerlandais au Point.fr. Je pense que c'est la bonne option pour moi, mais aussi pour toute l'équipe. »

En concurrence avec Carlos Sainz Jr.
Après trois saisons chez Toro Rosso en tant que coéquipiers de Daniel Ricciardo puis Daniil Kvyat, Jean-Eric Vergne a manqué par deux fois l'opportunité d'une « promotion » au sein de l'écurie Red Bull, la grande sœur de Toro Rosso. Pour la saison prochaine, son maintien est menacé par Carlos Sainz Jr (20 ans), le fils de l'ancien pilote de rallye. Dans cette bataille vis à vis des progénitures d'anciens champions, Jean Eric Vergne n'a aucune garantie de conserver son baquet.

Vergne n'est pas inquiet
En dépit de cette incertitude tardive puisque la saison de F1 prendra fin la semaine prochaine à Abu Dhabi, le pilote français reste serein et ne se laisse pas embarquer dans l'incertitude. « Rien n'est encore fait, mais je ne me fais pas trop de soucis : je serai en F1 en 2015 » annonçait-il il y a dix jours. Une assurance bienvenue pour un jeune pilote qui est actuellement devant son coéquipier au classement des pilotes.

Cette incertitude est aussi liée à l'attente de l'officialisation des pilotes au sein d'autres écuries (Mc Laren, Ferrari).