F1 : Tournée estivale, la période décisive pour Vettel et Alonso

Voir le site Automoto

Vettel Alonso GP F1 Etats-Unis 2012
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-06-17T12:09:00.000Z, mis à jour 2013-06-17T12:12:16.000Z

Dans dix jours, la F1 entamera sa tournée estivale. Au programme, cinq courses sur le continent européen. Une période qui sera sans doute décisive pour le titre de champion du monde. Alors que Sebastien Vettel semble lancé, Fernando Alonso doit absolument refaire son retard.

Après sept courses, Sebastian Vettel se détache au classement des pilotes F1. Mais Fernando Alonso a la possibilité de revenir avec la tournée estivale en Europe. Une periode durant laquelle l'Allemand est moins performant.

Vettel en avance

Alors qu'on parle d'une Red Bull en difficulté en ce début de saison notamment avec les pneumatiques, Sebastien Vettel brille déjà. Pour preuve, le jeune pilote allemand a déjà signé cinq podiums (sur sept possibles) et reste sur une victoire au Canada, la première de sa carrière. Leader du classement général, le triple champion du monde compte déjà trente-six longueurs d'avance sur Fernando Alonso.

Le moment ou jamais pour Alonso ?

Mais cette tournée estivale peut être l'occasion pour l'Espagnol de refaire son retard. En effet, la saison dernière,Sebastian Vettel ne s'est imposé sur aucun de ces cinq grands prix européens à venir. Pire encore, l'Allemand avait perdu trente-huit points par rapport au pilote Ferrari sur cette période. Et pour cause, le Taureau des Asturies signait trois podiums en cinq courses dont une première place en Allemagne. Reste à savoir si Fernando Alonso pourra rééditer la performance.

Attention aux outsiders

Si le titre de champion du monde semble pour le moment se disputer entre Vettel et Alonso, d'autres pilotes restent aux aguets. C'est le cas par exemple de Kimi Raikkonen. Troisième du général (avec quarante-quatre points de retard), le Finlandais se distingue par sa régularité. La semaine dernière au Canada, le pilote Lotus a en effet égalé le record (détenu par Schumacher) de vingt-trois courses achevées dans les points. Il faudra donc se méfier du Iceman, performant la saison passée en Europe. Lewis Hamilton, relégué à cinquante-cinq longueurs de Vettel, peut également tirer son épingle du jeu. Étonnant en de début de saison avec sa Mercedes (trois podiums), le Britannique aura à cœur de briller chez lui, sur la piste de Silverstone.