F1 - Transferts 2017 : Ericsson confirmé chez Sauber, Wehrlein courtisé ?

Voir le site Automoto

Marcus Ericsson, pilote de l'écurie Sauber
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-11-23T10:19:18.995Z, mis à jour 2016-11-23T10:19:20.358Z

La fin de la saison 2016 approche à grands pas et les écuries officialisent les unes après les autres leurs pilotes pour 2017. Et c'est au tour de Sauber de passer à l'action.

La saison 2016 de Formule 1s'achèvera le 27 novembre avec le Grand Prix d'Abou Dhabi. Et avant ce final et le duel Hamilton-Rosberg, les écuries annoncent déjà leurs pilotes pour 2017. Cette semaine, c'est Sauber qui dévoile son choix pour la future saison.

[Les monoplaces de Formule 1 en 2017]

Ericsson garde son volant

Arrivé chez Sauber en 2015 en provenance de Caterham, Marcus Ericsson (26 ans) va poursuivre son aventure avec l'écurie suisse. Cela n'est pas une surprise puisque le nouveau propriétaire de Sauber, depuis juin 2016, est Longbow Finance, qui soutient financièrement… Marcus Ericsson.

Le pilote suédois, qui a seulement inscrit neuf points (tous en 2015), espère enfin marquer les esprits en F1 : « J'estime avoir beaucoup progressé depuis que je suis chez Sauber. Nous avons connu des hauts et des bas, mais nous sommes toujours restés soudés et avons travaillé en équipe. Depuis que l'écurie a été rachetée, un vent positif souffle et je suis heureux de faire partie de cette nouvelle ère pour Sauber. »

Même son de cloche chez Monisha Kaltenborn, la directrice de l'écurie, qui loue les progrès de son pilote : « Marcus a fait des progrès significatifs durant ces deux saisons. Il a traversé des moments difficiles avec nous et il a démontré ses qualités sur et en dehors de la piste. »

Wehrlein en pole pour le deuxième volant ?

Si Sauber a officialisé Ericsson pour 2017, on ignore encore l'identité du deuxième pilote. Cette saison, le coéquipier du suédois est Felipe Nasr. Le Brésilien a inscrit les seuls points de son équipe à l'occasion du Grand Prix du Brésil. Des points décisifs en vue de l'obtention de la dixième place, synonyme de rétributions financières de la part de la FIA. Si le pilote brésilien est apprécié chez Sauber, un problème de taille est apparu : le sponsor de Nasr, Banco do Brasil, tarde à confirmer son engagement auprès du pilote pour 2017.

Or, Sauber recherche un pilote payant. Du coup, deux noms se dégagent : le premier est celui du Mexicain Esteban Gutiérrez. Actuellement chez Haas, il sera remplacé par Kevin Magnussen. Soutenu financièrement par le milliardaire Carlos Slim, Gutiérrez possède les fonds nécessaires. Seul hic, ses performances en piste.

En conséquence, Sauber pourrait se tourner vers Pascal Wehrlein. Le pilote allemand appartient à Mercedes et fait ses gammes chez Manor-Mercedes. Mais alors qu'il s'attendait à passer chez Force India-Mercedes pour 2017, c'est son coéquipier, Esteban Ocon, qui a été choisi.

Vexé par cette décision, Wehrlein ne veut pas ronger son frein au sein de la plus petite écurie du plateau. Et Mercedes ne serait pas opposé à un départ de son pilote vers une écurie motorisée par Ferrari. Selon Autosport, Toto Wolff, le PDG de Mercedes aurait ainsi rencontré Monisha Kaltenborn pour placer son poulain.

[Insolite F1 : Le "drive" façon Sauber]

[F1 : Le pit stop sexy à la sauce Sauber !]