Dans l'actualité récente

F1 : Webber quitte Red Bull pour l'endurance avec Porsche en 2014

Voir le site Automoto

Mark Webber (Red Bull) au GP F1 du Cananda, le 6 juin 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-06-27T09:03:00.000Z, mis à jour 2013-06-27T10:07:56.000Z

C'est fait, le pilote Australien partira de son écurie Red Bull et de la Formule 1 en fin de saison, pour revenir aux 24h du Mans l'an prochain, engagé sur le futur prototype LMP1 de Porsche.

Après 12 saisons en F1, Mark Webber reviendra l'an prochain dans une autre compétition automobile, l'endurance.

Fin d'une ère
Il fêtera ses 37 ans en août prochain, Mark Webber est actuellement le doyen de la Formule 1. Pas un record, mais sa carrière en catégorie reine en monoplace prendra fin cette année, 12 ans après ses débuts, c'était le 3 mars 2002.


Sans surprise, le pilote Australien quitte donc Infiniti Red Bull Racing et la F1 pour le monde de l'endurance. Déjà présenti depuis des mois, Mark Webber pilotera un prototype LMP1 Porsche l'an prochain aux 24 heures du Mans pour former un trio de choc avec Romain Dumas et et Timo Berhnard.


Son parcours
Son défi d'endurance ne sera pas nouveau, puisqu'il fit partie de l'équipe Mercedes en 1998 et 1999 sur les prototypes CLK et CLR. Après ses deux spectaculaires envols aux 24 heures du Mans en 1999 dont il se sort indemne, aux essais et warm-up, et le troisième de son coéquipier Peter Dumbreck en course, le constructeur allemand se retire.


L'Australien revient ainsi en monoplace en 2000, via la Formule 3000 chez Arrows où il fera ses premiers tours de roues en F1 en essais, et sera porté par Flavio Briatore chez Minardi en 2002 pour sa première saison.


Il connaîtra ensuite Jaguar en 2003 et 2004, BMW-Williams en 2005 et 2006 pour son premier podium et passera chez Red Bull (ex-Jaguar) en 2007 pour y rester jusqu'à aujourd'hui. Il y totalisera 9 victoires et 35 podiums, avec un troisième place au championnat à deux reprises en 2009 et 2010.

La suite ?
Reste à savoir qui remplacera Mark Webber chez Infiniti Red Bull. Peut-être Kimi Räikkönen ?