F1 - Webber : " Vettel ne va pas me manquer "

Voir le site Automoto

Mark Webber (Redbull) au Grand-Prix de Hongrie
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-08-05T18:35:00.000Z, mis à jour 2013-08-05T18:46:03.000Z

Mark Webber, qui quittera le monde de la Formule 1 en fin d'année, était ce week-end invité de l'émission Top Gear. Sans pour autant déloger Lewis Hamilton du meilleur temps, l'Australien a battu le chrono de Sebastian Vettel ; un coéquipier qu'il ne regrettera vraiment pas, à en croire ses propos.

Mark Webber est revenu sur sa relation avec l'autre pilote Redbull, au cours d'un programme diffusé sur la BBC.

Webber, invité du petit écran

Jérémy Clarkson et son équipe a pour habitude d'inviter, outre-manche, des pilotes de F1 dans son émission Top Gear. But du jeu : réaliser le meilleur temps au volant d'une modeste voiture de série une Suzuki Liana. Ce week-end, c'était au tour de Mark Webber de se prêter au jeu ; l'Australien occupait jusqu'à présent le 10e et dernier chrono suite à un tour effectué en 2005 sur une piste trempée. Le pilote Redbull a eu l'opportunité de remonter au classement, s'adjugeant la 2e place à deux dixièmes de Lewis Hamilton ; le Britannique détenant toujours le record de la piste avec un temps en 1'42''9. Pour Webber, c'est donc moins bien qu'Hamilton, mais mieux que Sebastian Vettel, qui pointe à neuf dixièmes.


Une cohabitation parfois houleuse

Au sujet de son coéquipier justement, Mark Webber a confié qu'il n'allait vraiment pas lui manquer. On se souvient notamment de la tension qu'il régnait entre les deux pilotes Redbull au Grand-Prix de Malaisie en mars dernier, après que Sebastian Vettel ait désobéi aux consignes de l'équipe ; dépassant Mark Webber pour s'emparer de la victoire. En 2010, ces deux là étaient même allés jusqu'à s'accrocher en course, sur le circuit d'Istanbul Park.


Un pilote qui ne mâche pas ses mots

Mark Webber, est un pilote qui a la réputation de dire ce qu'il pense. En témoigne également, ses récentes déclarations à propos du niveau en Formule 1 ; des propos d'ailleurs rapportés par nos confrères d'Autosport. Le pilote Australien, en partance pour Porsche en endurance, a estimé que les intérêts économiques prenaient parfois une place trop conséquente par rapport au talent ; venant amoindrir la qualité du plateau. Mark Webber soutient le jeune Néo-Zélandais Mitch Evans, ex-champion GP3 qu'il aimerait voir un jour accéder à la Formule 1.

La prochaine épreuve du championnat du monde de F1 se tiendra en Belgique, le 25 Août.