Face à la pression européenne, Ségolène Royal pourrait bannir des Renault et Volkswagen diesels

Face à la pression européenne, Ségolène Royal pourrait bannir des Renault et Volkswagen diesels
Jeudi 24 novembre, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, a été pressé par la Commission européenne au sujet du dieselgate. Elle serait prête à bannir du territoire certains modèles trop polluants.

A Strasbourg, la ministre a subi les pressions de la Commission. Et tenté de raffermir ses positions.


News associées