Ferrari 458 Speciale : les acheteurs forcés à choisir plus d'options ?

Voir le site Automoto

Ferrari 458 Speciale présentée à l'automne 2013 avec moteur V8 605 chevaux.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-11-27T15:23:00.000Z, mis à jour 2014-11-27T15:56:51.000Z

Selon une enquête menée par Magnitude Finance, organisme britannique spécialisé dans les véhicules de prestige, Ferrari choisirait ses clients sur le volet en fonction du nombre d'options sélectionnées par ces derniers au moment de commander leur 458 Speciale.

C'est une tradition depuis la 360 Modena : chaque berlinette Ferrari est déclinée en une version plus performante et la 458 n'a pas dérogé à la règle avec sa version Speciale (prononcez "Spétchialé") lancée au Salon de Francfort 2013. Véritable bijou sur quatre roues, cette voiture de course homologuée pour la route est très prisée chez les plus fortunés, à tel point que les stocks diminuent, ce qui poserait problème en Grand-Bretagne où la marque italienne aurait décidé de trier ses clients sur le volet avec des pratiques peu orthodoxes.

>> La Ferrari 458 Speciale 2013 en photos officielles

>> La Ferrari 458 Speciale au Salon de Francfort 2013

Un vrai problème de riche
Cette stratégie adoptée par certains concessionnaires outre-Manche nous est rapportée ce 25 novembre 2014 par Tim Marlow, directeur de l'organisme de financement Magnitude Finance, spécialisé dans les véhicules de prestige. Interrogé par nos confrères anglais d'Autoblog, il fait l'état d'un rapport selon lequel le manufacturier italien choisit ses clients en fonction du nombre d'options sélectionnées par ces derniers au moment de commander leur 458 Speciale.

Pour faire simple : ceux qui auront mis la main à la poche plus vite que les autres pour posséder un diffuseur arrière à 7.700 euros ou des éléments spécifiques sur le capot à 6.200 euros, entre autres, verront leur demande traitée en priorité. Autant vous dire que certains ne risquent pas de voir arriver leurs bolides vu la longueur de la liste d'attente.

Outre le prestige de la marque transalpine et les performances de son engin, la raison d'un tel engouement pour la cadette survitaminée de l'Italia se résume en une phrase lâchée en juin dernier par Vittorio Dino, responsable de la branche moteur de Ferrari. "A l'avenir, tous nous V8 utiliseront des turbos". Traduction : la 458 Speciale est l'une des toutes dernières merveilles frappé du Cheval cabré à moteur atmosphérique. De quoi là rendre encore plus... spéciale.

V8 atmosphérique de 605 chevaux
Très particulières sur le papier, pour ne pas dire honteuses, ces pratiques relatées par la presse britannique ont été fermement démenties par Ferrari. "Le service de personnalisation offre à chacune de nos voitures le fait d'être unique. Cependant, il n'existe aucune exigence en vue de garantir un ordre pour en faire l'acquisition" a commenté Krista Florin, porte-parole de la marque italienne pour le site Autoblog.

Pour rappel, la 458 Speciale est équipée d'un V8 4,5 l développant la "douce" puissance de 605 ch à 9.000 tr/min pour un couple de 540 Nm à 6.000 tr/min. Avec ce gain de puissance, le bolide de Maranello est capable d'abattre un 0-100 km/h en trois petites secondes pour un poids de 1.290 kg à sec sur la balance. Des performances qui lui ont valu de boucler le circuit de Fiorano en 1'23.5, soit une seconde et demie de mieux que l'Italia.

Sans les options, ce joujou tout de rouge vêtu (question de goût) est estimé à 237.000 euros. Mais comme vous avez pu le constater, la note est susceptible de monter vite selon les concessionnaires... vraiment très vite.

No Limit : la Ferrari 458 Speciale sur circuit