Ferrari 599 XX : une bombe !

Voir le site Automoto

Photo 1 : Ferrari 599XX : le souci de la performance
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-04-28T12:10:00.000Z, mis à jour 2009-04-28T12:10:00.000Z

1,1 million d'euros ; c'est le prix de cette Ferrari 599, le bolide de la démesure taillé pour la piste, dont seuls quelques chanceux fortunés pourront profiter l'an prochain.

A ce tarif, ils auront en leur possession un époustouflant prototype développant 700 ch, et l'opportunité de prendre part au programme de développement du constructeur italien sur la période 2010-2011.


Des ventilateurs dans le coffre

A l’instar de la FXX, étroitement dérivée de la Ferrari Enzo, la 599XX n’est autre que la version ultime de la Ferrari 599 GTB Fiorano. Un modèle d’exception dans lequel la firme de Maranello a une nouvelle fois mis tout son savoir-faire, et notamment son incomparable expérience acquise en Formule 1.

Ainsi, parmi les nombreux appendices aérodynamiques dont dispose la 599XX, on notera la présence de l’« ActiflowTM » qui n’est autre qu’un système composé de deux ventilateurs (situés dans le coffre) chargés d’aspirer l’air présent sous la voiture au travers d’un diffuseur, avant de le rejeter via les deux grilles qui remplacent les feux arrière !

Une technologie très aboutie qui n’est pas sans rappeler la fameuse F1 Brabham BT46 « aspirateur » de Niki Lauda (1978), et qui permet de « coller » la voiture au sol ou, selon les besoins, d’en réduire la résistance à l’air. De même, des jets d’air situés à l’arrière permettent de contrôler les turbulences engendrées dans le sillage de l’auto.

Enfin, toujours d’un point de vue aérodynamique, le fond de la coque avant de la 599XX a été complètement caréné, tandis que des ailettes disposées sur les flancs permettent d’augmenter encore un peu plus la charge verticale. A cet effet, Ferrari annonce qu’ainsi équipé son prototype génère un appui au sol de 286 kg à 200 km/h, et de 630 kg à 300 km/h !




Un V12 de 700 ch !

Sous le capot de cet agressif prototype, dont la carrosserie a été réalisée en matériaux composites et en fibre de carbone, se cache le V12 de la Ferrari 599 GTB Fiorano. A ceci près que ce dernier a bénéficié d’un allègement conséquent et d’une augmentation de son régime maximal. Ce à quoi il convient d’ajouter l’important travail réalisé par les ingénieurs italiens au niveau de l’échappement, de la chambre de combustion et du conduit d’aspiration.

Autant d’améliorations qui permettent à la Ferrari 599 XX d’hériter d’un V12 6.0 développant 700 ch à 9.000 tr/mn, contre « seulement » 611 ch à 7.600 tr/mn pour la 599 GTB Fiorano. La firme de Maranello en a également profité pour doter son bolide du système électronique « High Performance Dynamic Concept » censé offrir à la voiture « les meilleures performances en contrôlant la combinaison des limites mécaniques avec le potentiel des commandes électroniques »…

En d’autres termes, une sorte d’ordinateur de bord qui analyse en permanence les réactions de l’auto afin de lui autoriser les meilleures performances possibles. Enfin, en plus de ses pneus slicks, la 599XX est équipée d’une transmission capable de changer de rapport en à peine 60 ms.