Dans l'actualité récente

Ferrari fait son entrée en bourse à New York

Voir le site Automoto

Ferrari bourse New York 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-21T18:03:32.753Z, mis à jour 2015-10-21T18:16:35.344Z

Désirant lever une somme considérable afin d’atteindre son plan de production à 9.000 unités annuelles, Ferrari a fait son entrée à Wall Street dans l’indice boursier NYSE.

Annoncé depuis 1 an, l’introduction en bourse de Ferrari s’est concrétisée ce mercredi 21 octobre 2015.

L'Essai de la Ferrari 488 GTB, dernier modèle phare de la marque


Objectif : Grandir

Pour financer Ferrari, le groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) avait décidé de mettre 9% du capital en bourse, sous le nom de code évocateur de "RACE". Pour rappel, le groupe italo-américain possède 90% du capital de la firme de Maranello, dont 24% tenus rien que par la puissante famille historique de Fiat, les Agnelli, les 10% restants revenant à Piero Ferrari, fils du fondateur Enzo.

Pour l’évènement, le PDG Sergio Marchionne a évidemment fait le déplacement à Wall Street pour sonner la cloche d’ouverture des marchés à 9h30 pétantes. Devant le bâtiment, 8 voitures de la marque italienne étaient présentes, dont la dernière 488 GTB. Calculée à 52 euros (pour 18,57 millions d’actions), l’action a fait un bon de 17% dès l’ouverture, avant de rechuter progressivement entre 55 et 56 euros. Ainsi, Ferrari sera valorisée à plus de 10 milliards d’euros, alors que le chiffre d’affaire n’est que de 2,6 milliards d’euros, pour un bénéfice de 393 millions d’euros.

A court terme, Ferrari compte augmenter sa production, en passant de 7.000 unités annuelles aujourd’hui à 9.000 en 2019. Cela passera par la multiplication des éditions spéciales comme la F12 Tour de France, ou des modèles avec la future petite Dino.

La F12berlinetta et la 250 GT Tour de France, Ferrari entre passé et présent :