Dans l'actualité récente

Ferrari : tous les V8 au turbo, les V12 à l'hybride

Voir le site Automoto

Ferrari California T 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-06-24T12:56:00.000Z, mis à jour 2014-06-24T16:16:42.000Z

Vous aimez les vocalises de la 458 ? Profitez-en, car Ferrari a annoncé, via AutomotiveNews, que tous ses V8 passeraient au turbo à l'avenir, et ses V12 à l'hybride, dans le but de réduire la consommation de carburant.

Ce printemps 2014, Ferrari marquait un retour - après 30 ans d'absence soit depuis la F40 - à la technologie turbo via la refonte de la California, laissant de côté son 4,3 litres V8 atmosphérique pour un 3,9 litres turbo.

> Voir les photos de la Ferrari California T 2014


Tous les V8 au Turbo
Cette opération ne sera pas isolée. Vittorio Dino, responsable de la branche moteur de Ferrari, a annoncé à Automotive News que l'association V8 et atmosphérique disparaîtrait. "A l'avenir, tous nos V8 utiliseront des turbos", a-t-il déclaré, rajoutant que "l'important, c'est que Ferrari atteigne le même pourcentage de réduction [de CO2] que les constructeurs généralistes".

Car oui, Ferrari vise une réduction de ses émissions de dioxyde de carbone de "20% d'ici 2021", soit dans 7 ans. Un chiffre faible, sachant que dans les 7 dernières années, les rejets moyens de CO2 de la marque au cheval cabré sont passés de 435 à 270 g/km, soit -40%.

Cet objectif n'ira pas bousculer les intentions premières des Ferrari, cherchant la performance avant tout. La California T nous l'a d'ailleurs prouvé avec une puissance portée de 490 à 560 ch, pour des émissions en baisse de 14%.


Les V12 seront hybrides
Concernant les V12, pas question de turbo - trop de chaleur serait émise - mais l'hybridation sera la solution. A l'instar de l'hypercar LaFerrari, associant le 6,3 litres essence 800 ch à des blocs électriques 163 ch, les FF et F12berlinetta en feront de même lors de leurs remplacements.

Là aussi, la LaFerrari a montré des prouesses exceptionnelles, offrant une puissance phénoménale avec 300 chevaux de plus que sa devancière Enzo, tout en abaissant les rejets de CO2 de 545 à 330 g/km (-40%).

Enfin, Vittorio Dini ne confirme pas l'entrée de moteurs V6 chez Ferrari, bien que la rumeur d'une version "entrée de gamme" de la 458 Italia - surnommée 456 - s'épaississe depuis quelques jours.

Ultime preuve de potentiel du V12 hybride, voici LaFerrari :