Ferrari va-t-elle quitter la F1 ? Objectif 24H du Mans ?

Voir le site Automoto

Fernando Alonso (Ferrari) aux essais du GP F1 du Canada le 6 juin 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-06-18T09:00:00.000Z, mis à jour 2014-06-18T09:01:12.000Z

Après sa lettre ouverte aux dirigeants de la F1, Ferrari continue de susciter les rumeurs sur un possible retrait si les règles n'évoluaient pas, et pourrait se tourner vers l'endurance et les 24 Heures du Mans.

Le 15 juin 2014, Ferrari a lancé un débat sur le renouveau de la Formule 1, voulant redorer le blason de la discipline, et le sien au passage, à travers un communiqué de presse assurant qu'une lettre du PDG Luca di Montezemolo avait été adressée à Bernier Ecclestone et Donald McKenzie, les détenteurs des droits de la F1.

> Voir les photos de la Ferrari F14 T 2014


Changer la Formule 1
Bien qu'elle affirme ne pas entraîner "d'ultimatum, ni de menace", la marque au cheval cabré remet en cause sa présence dans une discipline sportive qui à ses yeux a pris "un mauvais virage". Selon Ferrari, "la Formule 1 doit être basée sur l'innovation technique, la recherche et le développement, mais celle doit être réalisée avec des coûts modérés et surtout, doit être fait pour amener un véhicule qui est digne d'un spectacle".

Par là, est sous-entendu que les actuelles monoplaces, désormais motorisées par les V6 turbo hybrides peu bruyants et/ou désagréables aux oreilles, ne le sont pas. A noter, Ferrari ne supporte plus d'être relégué des avant-postes depuis 5 ans et vit une année très compliquée face aux Red Bull et Mercedes.

Dans la lettre, la firme de Maranello appelle "aux acteurs majeurs à s'asseoir autour d'une table et à fournir de nouvelles idées, afin que la Formule 1 reste la catégorie reine des sports mécaniques, au niveau d'évènements planétaires comme les Jeux Olympiques ou la Coupe du Monde de Football", ajoutant quelques lignes plus tard qu'elle verrait bien des entités étrangères comme les nouveaux médias ainsi que les géants du web Google et Apple se joindre au débat.


Rumeur sur les 24 Heures
En réponse à ces propos, les médias ont tout de suite perçu une menace de retrait de la F1 si le règlement, voire les piliers, de la F1 ne venaient pas à bouger. Coïncidence ou non, ces déclarations de Ferrari surviennent au moment où son pilote fétiche Fernando Alonso agitait le drapeau du départ des 24 Heures du Mans.

Depuis le début d'année, les rumeurs ont surgi sur le possible engagement du constructeur italien en endurance, après qu'un prototype de LaFerrari ait été aperçu en essais par le paparazzo de l'auto Stefan Baldauf. En effet, les règles de la catégorie LMP1 en endurance ont fortement évolué ces dernières années, étant plus souples et offrant un défi technologique, la preuve avec le retour de Porsche cette année avec en prime une course très disputée, et celui de Nissan en 2015.

Cette formule d'endurance séduit donc Ferrari qui pourrait défier Audi, mais abandonnerait-elle pour autant la F1 ? Fera-t-elle le pari d'abandonner une histoire vieille de 60 ans et une discipline qui a fait sa renommée ? Et la Formule 1 serait-elle la même sans Ferrari ?

Que devrait faire Ferrari selon vous ? N'hésitez pas à commenter !

Et retrouvrez l'essai vidéo de la Ferrari LaFerrari, l'hypercar aux 963 chevaux :