Festival de Goodwood 2015 : la Lotus 3-Eleven, une barquette à 456 chevaux

Voir le site Automoto

Lotus 3-Eleven Festival Goodwood 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-06-26T10:42:49.807Z, mis à jour 2015-06-27T07:03:23.244Z

La barquette Lotus fait son retour en 2015 pour le Festival of Speed de Goodwood, avec un style inspiré de l’Evora, un moteur de 456 chevaux et un poids sous descendant sous les 900 kg.

Déjà avec l’Evora 400, Lotus affirmait sortir le modèle le plus puissant de son histoire. Le coupé n’aura pas tenu 3 mois, qu’il est déjà surpassé par une autre création de la marque britannique : la nouvelle 3-Eleven.

L'apparence reprend celle de l'Exige, ici en version LF1

Retour en puissance

Présenté en avant-première mondiale au Festival de la vitesse de Goodwood, la barquette succède à la 2-Eleven de 2007, équipée d’un 1,8 litre 252 ch pour 670 kg. La Lotus 3-Eleven propose ici un ensemble un peu plus lourd, revendiquant moins de 900 kg dans sa version Race, car elle sera aussi disponible en version homologuée route.

La puissance sera toutefois en hausse significative, car le moteur passe au 3,5 litres V6 porté à 456 chevaux, de quoi expédier le 0-100 km/h en moins de 3,0 secondes (contre 3,8 s) et d’atteindre les 290 km/h en version route ou 280 km/h en version piste (contre 250). Côté aérodynamique, l’apparence se modernise avec le nez de l’Exige S actuelle, l'arrière inspiré de l'Evora 400, un cockpit spartiate biplace ouvert et un aileron arrière générant 215 kg d’appui à 240 km/h sur la version Race. Les amortisseurs avant Öhlins – couples à des ressorts Eibach – sont réglables, le différentiel de glissement limité étant de série.

Limitée

“Cette nouvelle voiture est une grande tueuse, capable de bousculer des rivales beaucoup plus chères », explique Jean-Marc Gales, PDG du groupe Lotus, « elle réunit notre savoir-faire en ingénierie dans un ensemble unique et extrême et est tellement ciblé qu’il ne peut être fait de comparaison. C’est une démonstration parfaite de notre vision ‘plus rapide, plus léger’, qui est cruciale pour toutes les futures voitures de Lotus. »

Bien que le joujou soit très attractif, la production sera limitée à seulement 311 exemplaires – reprenant le nom 3-Eleven ou 3-11 - et démarrera en février 2016, les livraisons étant attendues pour avril 2016.

Et le prix sera plutôt raisonnable sachant les capacités de la machine, avec 82.000 livres (115.000 euros) pour la Lotus 3-Eleven de route et 115.200 livres (162.000 euros) pour la version de piste.

Voir la Lotus 3-Eleven en photos

Lotus 3 Eleven 2015