Fiat Chrysler demande une fusion avec GM par email

Voir le site Automoto

Sergio Marchionne, patron du groupe Fiat Chrysler Automobiles.
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-30T10:42:16.281Z, mis à jour 2015-05-30T10:49:05.246Z

Le président de Fiat Chrysler Automobiles John Elkann a confirmé, ce vendredi, que Sergio Marchionne, avait bien proposé une union à Général Motors… par email au mois de mars.

Il y a tout juste une semaine le New York Times indiquait que Sergio Marchionne, PDG de FCA avait envoyé un email à General Motors en mars pour leur soumettre l’idée d’une fusion : démarche qui a été confirmée ce vendredi par John Elkann. Le descendant de la famille Agnelli qui contrôle la holding, livre les détails de cette tentative de rapprochement.

Un groupe ambitieux

 « Ce n’était pas seulement un email, pas seulement une conversation, »  a dévoilé John Elkann, qui soutient Marchionne dans son projet. Parmi les arguments avancés par le groupe : réaliser des économies et gagner du poids chez les géants de l’auto. Mais Mary Barra et les autres décisionnaires de GM n’ont pas été convaincus et ont préféré décliner l’offre. Mais cette idée n’est pas encore enterrée… Elkann a en effet déclaré que FCA ‘agira avec détermination si les conditions permettent de faire quelque chose qui a du sens.’

Fiat Chrysler Automobiles, 7e constructeur mondial, est donc toujours à la recherche d’un partenaire : objectif que le groupe pourrait avoir du mal à atteindre compte tenu de ses dettes. Sa valeur en bourse est estimée à 20,69 milliards de dollars contre 58.48 milliards pour GM. FCA, qui veut œuvrer pour des véhicules plus propres et plus surs, restent néanmoins optimiste. Un plan d’investissement a été voté sur cinq ans visant à augmenter les ventes pour atteindre les 7 millions d’ici 2018.