Fiat Chrysler rappelle 1,4 million de véhicules pour risque de piratage

Voir le site Automoto

Essai vidéo Jeep Cherokee 2014 Automoto
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-25T09:59:47.835Z, mis à jour 2015-07-25T09:59:48.981Z

Après l'expérience de piratage à distance d'un Jeep Cherokee, Fiat Chrysler a décidé de rappeler plus d'un million de ses véhicules sur le territoire américain pour renforcer la sécurité.

Ce n'est plus un secret : aujourd'hui, les voitures sont de plus en plus connectées à Internet et permettent à ses passagers un panel d'options fort appréciable une fois au volant. Mais en contre-partie, la sécurité de tels engins est encore plus vulnérable, du fait de l'évolution des techniques de piratage. Le groupe Fiat Chrysler Automobiles semble l'avoir bien compris et a annoncé ce vendredi 24 juillet le rappel de 1,4 million de véhicules aux Etats-Unis, après le piratage à distance d'un modèle Jeep Cherokee par deux chercheurs

Des essuie-glaces aux freins, tout a été piraté

Par cette décision, Fiat Chrysler confirme la crainte de voir ses véhicules « hackés » à distance, les voitures connectées étant de plus en plus nombreuses sur les routes. Il faut dire que la démonstration du journaliste de Wired, aidé par Charlie Miller, ingénieur sécurité chez Twitter et Chris Valasek, directeur de la recherche en sécurité automobile chez IOActive. Pour rappel, le premier cité a vu les deux chercheurs pirater son véhicule où la radio a commencé à fonctionner toute seule avant que les essuie-glaces et le lave-vitre se déclenchent et que le moteur ralentisse puis se coupe et les freins disparaissent

Plusieurs modèles récents concernés

A l'heure d'aujourd'hui, Fiat Chrysler affirme n'avoir eu connaissance d'aucun blessé ou d'une quelconque réclamation concernant un piratage, à l'exception de l'exemple démontré par les deux chercheurs. Parmi les véhicules concernés par ce rappel, on retrouve le Jeep Grand Cherokee et le Cherokee (2014-2015 et dont l'Essai est à voir en vidéo ci-dessous), les camionnettes à plateau RAM 1500 (2013-2015), les Dodge Viper (2013-2015), Durango (2014-2015), Challenger (2015) et les berlines Chrysler 200 et 300 (2015). 

Quid de la Google Car ?

Au mois d'août prochain, Chris Valasek et Charlie Miller diffuseront les détails de leur expérience à la conférence « Black Hat » qui se déroulera à Las Vegas (Etats-Unis) au début du mois d'août. Leur but ? Sensibilser les constructeurs automobiles sur la sécurité des voitures hautement équipées en nouvelles technologies. Mais penseront-ils à la problématique des voitures autonomes type Google Car, pouvant se conduire seule ? Réponse dans quelques semaines.