Fiat obtient 46% de Chrysler, qui a remboursé sa dette

Voir le site Automoto

Chrysler Logo
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-05-25T09:50:00.000Z, mis à jour 2011-05-25T09:57:36.000Z

Le groupe italien Fiat est en marche vers la prise en main majoritaire de l'américain Chrysler. Ce dernier a désormais rendu intégralement sa dette et se verra bientôt contrôlé à 51%.

Chrysler renvoie sa faillite au placard en remboursant ses prêts, permettant à Fiat de monter à 46% du capital.


C'est un grand bol d'air frais que s'est donné Chrysler Group LLC aujourd'hui, en remboursant ses derniers dollars aux gouvernement des Etats-Unis et du Canada. Le prêt alloué pour le sauvetage du groupe s'établissait à 7,6 milliards de dollars - soit 5,4 milliards d'euros - dont 5,9 milliards rien que pour le Trésor Américain. le gouvernement Obama a ainsi réduit sa participation au capital de 8,6 à 6,6%, le Canada de 2,2 à 1,7%.


Sergio Marchionne, PDG de Fiat-Chrysler se félicite de l'opération : "Il y a deux ans, nous avons pris l'engagement de rembourser intégralement les contribuables américains et canadiens, et aujourd'hui nous avons tenu notre promesse." Selon le patron italien, Chrysler "s'est rétablit en tant que constructeur automobile fort et viable".


Les montées du groupe automobile italien sont régulières et seront majoritaires à la fin de l'année, c'est désormais sûr. Repris à 20% lors de la faillite de 2009, la part de Fiat a grimpé à 25% en janvier 2011, à 30% en avril dernier, et aujourd'hui à 46%. S. Marchionne a promis que les 51% seraient atteints d'ici la fin d'année. L'objectif est, pour 2012, de 70% du capital.

De son côté, le président Barack Obama a salué cet évènement, qu'il a qualifié de "pas significatif".