Fiat Sedici restylée : le SUV s'affirme

Voir le site Automoto

Fiat Sedici restylée
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-04-29T14:50:00.000Z, mis à jour 2009-04-29T14:50:00.000Z

Le petit SUV de Fiat se réaffirme en adpotant une nouvelle proue. Cette dernière est affublée d'une calandre propre à la marque, et cache un moteur à la fois plus puissant et plus sobre.

Ce n'est pas vraiment un secret, le Fiat Sedici, lancé en 2006, n'a pas su trouver sa clientèle en France. Fort d'une image de spécialiste du tout-terrain, Mitsubishi s'en est un peu mieux sorti avec le SX4, son clone issu d'un rapprochement entre Fiat et General Motors. Tous deux arrivent à présent à mi-carrière, et c'est l'italien qui cède au bistouri le premier. Le lifting est assez conséquent puisque il ne reste rien de la ronflante calandre trapézoïdale du petit SUV.

La nouvelle venue est la copie-conforme de celle de la Bravo, et surplombe un nouveau bouclier feignant la présence d'un pare-buffle. Voila qui assurera au "16" (sedici en italien) une meilleure protection dans les quartiers hostiles... Le reste (profil, poupe...) est moins concerné par ce restylage qui se double d'une mise à jour mécanique avantageuse.


Exit le malus

Les versions 4 roues motrices du Sedici étaient jusqu'à présent toutes frappées d'un malus écologique (250 ou 700 euros). De l'histoire ancienne ! Alors que sa cylindrée et sa puissance augmentent, le 2.0 diesel de 135 ch et 320 Nm de couple rejette ainsi moins de CO2 que le 1.9 Multijet de 120 ch qu'il remplace, et rentre en zone neutre de l'écopastille. Il se dote en outre d'un filtre à particules de série.

Mêmes progrès pour le 1.6 16v essence, qui passe de 107 à 120 ch (pour 156 Nm de couple) et échappe à la sanction de 250 euros anciennement appliquée à la version traction intégrale. Ces deux nouvelles mécaniques revendiquent des consommations moyennes respectives de 5,1 et 6,2 l/100 km. Plus élégant et mieux motorisé, le Sedici restylé est attendu pour la rentrée prochaine. Ses nouveaux tarifs sont encore inconnus.