Ford Bronco : Quel est ce fameux 4x4 faisant son retour en 2020 ?

Voir le site Automoto

1966 Ford Bronco Prototype
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2018-01-11T17:59:17.741Z, mis à jour 2018-01-11T17:59:17.741Z

Véhicule adoré par les passionnées de 4x4 atypiques, le Bronco disparu en 1996 fera son retour au catalogue d’ici 3 ans, a confirmé le constructeur américain Ford lors du Salon de Detroit 2017.

Le retour a été prononcé pour Le Ford Bronco. Mais quelle est cette automobile totalement inconnue en France 


1966-1978 : Débuts mitigés

Lancé en 1966, le Bronco était en quelque sorte un ancêtre de l’actuel Ford Kuga, un SUV compact. Avec une longueur de 3,85 mètres, il est effectivement 20 centimètres plus petit qu’une Renault Clio, mais serait visible dans n’importe quel parking avec sa hauteur d’1,82 mètre, autant qu’une Range Rover, et sans aucune prétention hors piste.

Bien que conçu par les deux créateurs de la Mustang que sont Lee Iacocca et Donald N. Frey, le Bronco peine à se mouvoir avec son moteur 2,8 litres V6 105 chevaux, peinant à mouvoir les 1.450 kg, de quoi assurer un 0-100 km/h en…. 20 secondes. Heureusement, des versions plus puissantes, dont le V8 Windsor allant jusqu’à 205 chevaux, combleront partiellement cette lacune.

Rivalisant avec le Scout d’International Harvester, marque d’utilitaire renommée Navistar en 1986, et le Jeep CJ5 plus connu aujourd’hui sous le nom de Wrangler. Il rencontre un succès modeste (230.000 exemplaires en 12 ans), mais générant des concurrents : le Chevrolet K5 Blazer (1969) et le duo Dodge Ramcharger/Plymouth Trail Duster (1974).

1978-1996 : La maturité

La seconde génération est produite à partir de 1978, et se dote d’une base raccourcie du pick-up F-100, de quoi gagner 75 cm soit 4,58 m au total. Le Bronco II est poussé par des moteurs V8 5,7 litres et 6,6 litres d’environ 160 ch, là encore faiblards (la crise pétrolière de 1973 est passée par-là) pour un poids grimpant à 2.115 kg à sec.

Devant des prestations peu aguicheuses, le renouvellement est effectué seulement 2 ans plus tard, sur base des toutes nouvelles F-Series, avec 7 cm en moins, moins de 2 tonnes, et un toit amovible qui charme ses propriétaires. Mais là encore des moteurs V8 anémiques, entre 115 et 150 chevaux, mais une version 205 ch célèbrera la fin en 1986. Les 4 et 5ème générations (1987-1996), reposant sur le même châssis là encore issu du F-150, apportent plus de puissance via des blocs V8 de 145 à 210 ch équilibrant le poids allant de 2 à 2,2 tonnes. Le dernier modèle de 210 ch proposera un 0-100 km/h en 11,5 secondes, presque deux fois plus véloce par rapport à 1968, mais loin d’en faire un sportif.

Espéré pour 1997, le Bronco 6ème génération sera jamais fabriqué, Ford préférant proposer un modèle 5 portes plus raisonnable. Ainsi est né l’Expedition, et ainsi est mort le Bronco. Disparu donc courant 1996, l’esprit Bronco va tout de même fusionner avec la tendance des SUVs modernes, à travers l’Explorer Sport, version 2 portes, vendu jusqu’à 2005.

2004 : faux espoir, puis confirmé 13 ans plus tard

En 2004, un concept-car exposé au Salon de Detroit a ravivé l’espoir d’un vrai 4x4 deux portes bien viril, qui adoptait alors un design proche de Jeep Wrangler ayant copulé avec un fourgon blindé. Il promettait aussi un certain “downsizing”, une réduction de la taille du moteur, par l’utilisation d’un 4 cylindres essence 2,0 litres. Malgré l’engouement, Ford ne lui donne pas sa chance aux côtés du SUV Escape, sur lequel il devait se baser.

Rien d'officiel, hormis l’annonce de son retour sur les routes en 2020 et sa production dans l’usine de Wayne (Michigan, États-Unis). Cependant, le Ranger assemblé dans la même usine devrait lui prêter sa base technique, et assurer sa vocation de “4x4 compact sans compromis pour amateurs de sensations”

Espérons aussi qu’il apporte la touche de plaisir façon Wrangler, avec différentes carrosseries et toit amovible, et qu'il soit disponible en Europe. Après la Mustang en 2014 et l'Edge en 2016, le constructeur à l'ovale bleu pourrait importer ce modèle typiquement américain.