Ford : fermeture de la marque Mercury aux Etats-Unis et focus sur Lincoln

Voir le site Automoto

Mercury Cougar 1967
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2010-06-03T13:56:00.000Z, mis à jour 2010-06-03T13:56:00.000Z

Mercury, marque luxe au sein du groupe Ford, disparaîtra officiellement et la production s'arrêtera dès la fin 2010. Le géant américain préfère se concentrer sur Lincoln en lui offrant un bel avenir.

La fermeture de Mercury par Ford est officielle, l'ovale bleu a jugé bon de ne pas donner suite à une marque devenue obsolète.

En 1939, Edsel Ford, alors dirigeant de la marque éponyme, fondait la marque Mercury en parallèle afin de proposer des modèles plus luxueux et d'augmenter les ventes. Son histoire globale est négligeable devant ses confrères Lincoln et Ford, seul un modèle s'est démarqué parmi les autres, le coupé Mercury Cougar. Au climax, les ventes plafonnaient à 580.000 unités en 1978.


En 2010, la marque Mercury ne vaut plus un rond, la gamme n'est constitué que de modèles Ford rebadgés et les clients ne sont pas prêts à mettre plus pour un badge désuet. La part de marché est aujourd'hui de 0,9% pour moins de 100.000 véhicules, soit 4 fois moins qu'il y a 10 ans.


L'américain, qui n'a, il faut dire, jamais cru à Mercury, sacrifie la marque après n'avoir fait aucun effort pour booster les ventes et donner une image propre. Le dernier véhicule distinctif fut le concept-car Messenger, datant de...2003. La production s'arrêtera au dernier trimestre 2010 pour les quatre derniers modèles : Milan, Mariner, Mountaineer et Grand Marquis.


A l'instar de GM avec l'enterrement de Pontiac et Saturn, Ford veut se recentrer sur un noyau formé avec Lincoln. Cette dernière incarnera la seule marque luxe du groupe, Volvo ayant disparu du réseau. La marque lancera 7 nouveaux modèles en quatre ans, afin de freiner sa chute et d'accroître sa légitimité.

Moins de marques pour plus de crédibilité, Ford continue le dépoussiérage sur ses terres et espère ainsi reprendre sur le leader Toyota...