Ford Fiesta ST200 : la petite pépite se montre avant le Salon de Genève

Voir le site Automoto

Ford Fiesta (6)
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-02-29T10:17:02.246Z, mis à jour 2016-02-29T21:32:24.558Z

A quelques heures du salon automobile de Genève 2016, le constructeur américain dévoile sa nouvelle Fiesta sportive, une version ST200 avec 200 chevaux sous le capot.

Entre la Fiesta ST200, la Focus RS et la Ford GT, la gamme sportive de Ford n’a jamais été aussi intéressante.


La Fiesta la plus puissante jamais construite

Présentée comme la « Ford Fiesta, la plus puissante jamais produite », d’après Raj Nair, vice-président exécutif de Ford, la dernière-née du constructeur américain est équipée d’un moteur EcoBoost à quatre cylindres de 1,6 litre qui délivre 200 chevaux et 288 Nm de couple, contre 182 ch et 240 Nm de couple pour la Ford Fiesta ST classique. La version ST200 avale le 0 à 100 km/h en seulement 6,7 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 230 km/h. 

Cerise sur le capot, le moteur EcoBoost peut fournir 15 chevaux et 30 Nm supplémentaires pour une durée de 20 secondes, grâce à un système de suralimentation passagère. Enfin, la boîte de vitesses a été améliorée par un rapport de pont ramené de 4,06 à 3,82 ce qui permet à la Ford Fiesta de meilleures accélérations et d’être encore plus maniable.

►Voir laFord Fiesta ST200 en images officielles


Ford Fiesta (6)

Une allure de sportive

« La technologie EcoBoost permet à Ford de proposer des modèles sportifs pour tous les budgets et tous les styles de vie », explique Raj Nair, vice-président exécutif de Ford, avant d’ajouter « avec la nouvelle Fiesta ST200, la toute nouvelle Focus RS, ou la Ford GT, notre gamme Ford Performance n’a jamais été aussi attrayante ». En plus du moteur survitaminé,  cette Ford Fiesta s’équipe de jantes alliages 17 pouces noir mat, des étriers de frein rouges, des ceintures de sécurité spéciales avec des tons argentés, des sièges avant Recaro et des ornements intérieurs distinctifs.

La Ford Fiesta ST200 sera disponible à partir de juin, aucun prix n’a encore été annoncé, mais il faut s’attendre à une dépense d’au moins 25.000 euros pour s’acquérir ce bolide américain. 



en savoir plus : salon de geneve