Ford veut fournir des flottes de voitures autonomes dès 2021

Voir le site Automoto

Ford logo
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-17T13:27:23.169Z, mis à jour 2016-08-17T13:27:23.169Z

Ford vient d’annoncer sa volonté de produire des véhicules autonomes de série dès 20201 afin de les livrer à des entreprises spécialisées dans l’auto-partage, à grand renforts de partenariats technologiques.

Ford annonce sa volonté de fournir les flottes d’entreprises en véhicules autonomes d’ici 2021.

Une véritable révolution

Dès 2021, Ford souhaiterait pouvoir produire assez de véhicules autonomes de série pour pouvoir fournir les flottes de sociétés spécialisées dans l’auto-partage, ainsi que les services de taxis. En effet, la présence d’un chauffeur n’étant plus nécessaire, cela pourrait réduire considérablement les coûts d’utilisation, aussi bien pour les particuliers ayant besoin de ces services que pour les entreprises les fournissant.

Un grand pas en avant selon Mark Fields, patron de Ford, qui compare cette avancée au fordisme initié par Henry Ford, qui avait mis la voiture à portée de tous avec une production de masse optimisée grâce au travail à la chaîne. Les véhicules autonomes pourraient donc avoir un impact aussi important selon lui, car ils réduiraient les risques d’accidents de la route et pourraient par la suite être accessibles à tous les automobilistes grâce à une production en série, et non plus seulement aux plus riches. 


Partenariats technologiques

Afin d’arriver à son but, Ford a mis en place plusieurs partenariats technologiques avec diverses start-ups, notamment Velodyne, entreprise californienne spécialisée dans les capteurs LIDAR pour véhicules autonomes. Le constructeur a également fait l’acquisition de SAIPS et a signé un accord avec Nirenberg Neuroscience, deux sociétés spécialisées quant à elles dans les systèmes d’intelligence artificielle, très utilisés dans le développement de ce type de véhicules. D’autres partenariats ont également été mis en place avec des acteurs du secteur, notamment dans le développement de la cartographie 3D.

Près de 90 véhicules autonomes devraient être testés sur les routes de la Silicon Valley l’année prochaine en Californie, près du centre de recherche du constructeur installé à Palo Alto.