Ford, Volvo, Mazda et Alpine : ces marques qui snobent le Mondial de l’Auto 2016

Voir le site Automoto

salon de l'automobile
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-04-19T08:15:42.866Z, mis à jour 2016-04-19T10:17:44.019Z

Mazda a annoncé le 15 avril qu’elle n’assisterait pas au Mondial de l’Auto à Paris qui se tiendra du 1er au 16 octobre 2016. Après Ford, Volvo et Alpine, c’est le quatrième constructeur ayant annoncé qu’il ne viendrait pas.

Les nouvelles ne sont pas très rassurantes sur le Mondial de l’Auto qui se tiendra Porte de Versailles, à Paris.


Mazda annule à son tour 

En décembre 2015, la marque américaine Ford, et le constructeur suédois Volvo ont annoncé qu’ils n’exposeraient pas leurs derniers modèles à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris. Volvo préfère placer ses nouvelles voitures dans des événements plus « impactants » : tel que Genève, Détroit ou Pékin, même son de cloche du côté du constructeur d’outre-Atlantique. 

D’un autre côté, la petite marque de Dieppe, Alpine, ne veut pas partager la vedette avec les autres constructeurs et snobera également le salon de l’Auto parisien, afin de révéler son modèle définitif durant une période plus creuse. Enfin, la dernière en date, la marque japonaise Mazda a annoncé, vendredi 15 avril, « a décidé de ne pas participer à l’édition 2016 » du Salon en précisant que « l’agenda des nouveautés produit Mazda ne coïncidant pas avec le prochain Mondial de l’Automobile de Paris ». 


Le Mondial de l’Auto est-il trop cher ? 

Toujours d’après le porte-parole Volvo, cité dans 20 minutes : Le Salon de l’Automobile qui se tient à Paris est « un coût important » et la firme scandinave préfère « redistribuer » ses « budgets sur le terrain ». Volvo avait déjà décidé de ne pas être présente au Salon qui s’est tenu à Francfort en 2015. En plus du budget, certaines marques ont une place tellement dominante que les constructeurs en mal de finance n’ont pas de quoi se faire une place. Le mondial est-il devenu trop cher ?

D’après le porte-parole du Mondial de l’Auto « ce n’est pas forcément très cher », le mètre carré coûte 175 euros. Un prix proche de celui de Francfort et Genève. Pour les amateurs de bolides qu’ils ne s’inquiètent pas : « Jaguar, Porsche, Isuzu ou Mitsubishi vont augmenter la taille de leur stand » et Tesla a déjà confirmé le renouvellement de sa présence.