Dans l'actualité récente

Formule 1 : duel au sommet au Texas

Voir le site Automoto

Austin Circuit F1 2012
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-11-17T13:48:00.000Z, mis à jour 2012-11-17T14:36:25.000Z

L'avant-dernière manche de la saison, sur le nouveau circuit d'Austin, peut s'avérer décisive dans le duel que se livrent Sebastian Vettel et Fernando Alonso pour le titre de champion du monde des pilotes.

Pour l'Allemand Vettel et l'Espagnol Alonso, ce retour de la Formule 1 aux Etats-Unis peut s'avérer déterminante pour l'attribution du titre.


La F1 à la conquête de l'Amérique
Après cinq ans d'absence, le grand barnum de la Formule 1 fait son retour aux Etats-Unis, au Texas, sur le tout nouveau Circuit of The Americas (COTA). Si la saison, la plus disputée depuis longtemps, touche à sa fin, le suspense n'en demeure pas moins entier surtout après la surprise d'Abu Dhabi et la victoire de Raïkkonen (Lotus). Décisif sur la piste, ce Grand Prix l'est également pour l'avenir de la Formule 1 aux Etats-Unis sept ans après le triste spectacle offert sur le circuit mythique d'Indianapolis (pour des raisons de sécurité, seules six voitures avaient pris le départ). Deux ans plus tard, l'étape américaine disparaissait des calendriers de la FIA.


Un circuit « phénoménal »
Pour redonner des couleurs à la F1 outre-atlantique, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands avec un circuit, inauguré le 21 octobre dernier, qui fait l'unanimité auprès des suiveurs. « Il est phénoménal, au-delà de tout ce que j'imaginais » s'enthousiasme le champion américain Mario Andretti. Les courbes à plus de 200km/h ont fait leur effet. Mais gare aux pièges prévient Romain Grosjean (Lotus) : « Si le tracé est intéressant, le manque d'adhérence y est incroyable. »


Vettel, une chance de titre
Pour son 100e Grand Prix, l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), leader du championnat et double champion sortant, a sur cet écrin d'Austin une première occasion en or de s'offrir une troisième couronne mondiale. Un exploit déjà en soi, pour un pilote, qui à 25 ans, affole les compteurs et balaye tous les records de précocité. Avec dix points d'avance au classement sur Fernando Alonso, « Baby Schumi » peut être sacré ce dimanche s'il l'emporte et que l'Espagnol ne fait pas mieux que 5e.

Le Grand Prix d'Abu Dhabi sera à suivre en direct et en exclusivité dimanche à 14h sur TF1.