Dans l'actualité récente

F1 : Pourquoi Mercedes touchera moins d'argent que la Scuderia Ferrari en 2016 ?

Voir le site Automoto

F1 - GP d'Espagne 2015 - Nico Rosberg
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-04-08T15:34:16.806Z, mis à jour 2016-04-08T17:34:59.097Z

Sur 11 écuries engagées dans le championnat du monde de Formule 1 cette saison, 10 vont recevoir une partie des revenus commerciaux, à hauteur de 848 millions d’euros. Surprise, la Scuderia Ferrari toucherait plus que Mercedes, double championne en titre.

Ferrari, présente en F1 depuis 1950, raflera la mise.


Quelle écurie veut gagner des millions ? 

Le magazine britannique Autosport a révélé le 6 avril 2016 les chiffres qui se cachent derrière les revenus commerciaux de la Formule 1, le sport automobile le plus suivi et qui génère également le plus de profit. Sur un chiffre d’affaires de la Formule 1 de 1,67 milliard de dollars en 2015, Bernie Ecclestone et la FOM (Formula One Management), compte reverser, en 2016, 66 % de ses revenus aux écuries, soit 9 % de plus qu’en 2015. Cette année, les écuries recevront près d’un milliard de dollars, soit plus précisément 848 millions d’euros. 

En pole position des revenus les aficionados de la Formule 1 ne seront pas surpris : c’est la Scuderia Ferrari avec 168 millions d’euros, suivit de Mercedes AMG-Petronas avec 150 millions d’euros et Williams avec 147 millions d’euros (retrouvez le reste du classement en bas de l’article). 


Payé en 9 fois (sans frais)

La Formula One Management versera aux écuries leur dû en neuf versements qui seront effectués entre mars et novembre, plus un dernier début 2017. La répartition des bénéfices est évaluée selon l’ancienneté des écuries mais également selon les résultats des trois dernières saisons, ce qui explique la somme accordée à Ferrari par rapport à Mercedes. Cette répartition explique également pourquoi l’écurie de Romain Grojean, Haas, nouvelle venue dans le paddock ne bénéficie pas de cet avantage pécunier. 

Classement des revenus pour 2016 

Scuderia Ferrari : 168 millions d’euros 

Mercedes-AMG : 150 millions d’euros 

Williams : 147 millions d’euros 

Red Bull : Racing 126 millions d’euros 

Force India : 59 millions d’euros 

Renault (ex-Lotus) : 56 millions d’euros 

Toro Rosso : 50 millions d’euros 

Sauber : 47 millions d’euros 

McLaren-Honda : 71 millions d’euros 

Manor Racing : 41 millions d’euros