La Formule 1 en France : c'est fini !

Voir le site Automoto

Formule 1
Par Bertrand QUERNE|Ecrit pour TF1|2008-10-16T06:48:00.000Z, mis à jour 2008-10-16T06:48:00.000Z

Le Grand Prix de France de Formule Un 2009 a été annulé après la décision de la Fédération française du sport automobile (FFSA) de ne plus le financer, ont annoncé mercredi soir les organisateurs.

"Pour des raisons liées au contexte économique, la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) a décidé d'annuler le Grand Prix de France inscrit au calendrier du championnat du Monde de Formule 1 de la FIA les 26-27-28 juin 2009", lit-on dans le communiqué.

"La FFSA tient à remercier tous les clients qui ont assisté au Grand Prix de France et qui ont soutenu cet événement international ces dernières années", poursuit le texte avant d'ajouter que ceux qui ont déjà passé commande seront remboursés et de s'excuser pour le désagrément causé par l'annulation.

La FFSA avait annoncé auparavant dans la soirée, à l'issue de son comité directeur, qu'elle ne financerait plus l'événement. "Après examen du contexte économique, la FFSA renonce au statut de promoteur financier d'un Grand Prix de Formule Un", a déclaré la FFSA dans un communiqué. Magny-Cours, circuit controversé et critiqué par le grand patron de la F1, Bernie Ecclestone, avait réussi à conserver sa place dans le calendrier 2009 à la date du 28 juin. La FFSA dispose d'un contrat pour organiser l'épreuve jusqu'en 2011 mais il lui faut, pour que l'épreuve renaisse en 2010, trouver un projet et un financement externe viables. L'organisme planche désormais sur les candidatures pour accueillir l'épreuve à partir de 2010.

Ecclestone a en effet clairement laissé entendre qu'il ne voulait plus du circuit nivernais de Magny-Cours, qui est isolé, difficile d'accès et ne correspond plus aux critères de la F1 moderne, illustrés par le récent Grand Prix disputé en nocturne à Singapour. "Pour l'avenir et s'agissant du recensement des différentes solutions possibles de localisation qui pourraient permettre de pérenniser un Grand Prix de Formule 1 en France, la FFSA a reçu six dossiers jugés sérieux et dignes d'intérêt", précise la fédération dans un communiqué. Presque tous les projets prévoient un nouveau circuit en banlieue parisienne.

Le grand favori est Disneyland Paris. Depuis la création du championnat de France de Formule Un, en 1950, la France n'a été absente du calendrier qu'une seule fois, en 1955.


(avec agences)