Formule 1 : Renault a besoin de 30 millions d'euros pour continuer

Voir le site Automoto

Renault F1 - R28 - Saison 2008
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2009-11-09T13:06:00.000Z, mis à jour 2009-11-09T13:06:00.000Z

Verra-t-on une Renault sur les grilles de départ du Grand Prix de Formule 1 l'an prochain ? Carlos Ghosn aimerait continuer l'aventure, mais pas à n'importe quel prix.

Réuni par le PDG, pour un Comité exécutif qui s'est tenu mercredi dernier, 4 novembre 2009, au siège de l'entreprise situé Quai Le Gallo à Boulogne-Billancourt, parmi les décisions à l'ordre du jour figuraient notamment l'épineux dossier F1.


Selon certaines informations qui circulent avec insistance dans les bureaux de la direction générale de Renault, il semble bien que Carlos Ghosn ait fixé des objectifs pour la poursuite de l'aventure en tant qu'écurie !


Mais pour ce faire lors de ce Comité exécutif, Carlos Ghosn, aurait fixé les règles : les responsables du Team Renault F1 doivent dénicher un sponsor capable de verser un chèque de 30 millions d'euros. Faute de quoi, Renault pourrait à son tour imiter Honda, BMW et Toyota et quitter le monde de la F1 et des Grands Prix.


Cette somme correspond approximativement à ce que la banque Hollandaise ING versait. Mais cette dernière avait annoncée au printemps dernier qu'elle ne poursuivrait pas son action en 2010. Et elle a quitté avec anticipation Renault, dés la révélation du scandale du Grand Prix de Singapour, exigeant que ses logos soient retirés des monoplaces.



D'ores et déjà, il semble acquis que la division moteur, elle, poursuivra et continuera de proposer les moteurs Renault. Comme c'est actuellement le cas avec le Team Red Bull, lequel brille, enquillant victoire sur victoire avec ses deux pilotes, Sébastian Vettel et Mark Weber.

La décision définitive quant au futur de Renault en F1, devrait être prise lors du prochain Conseil d'administration de Renault, lequel est d'ores et déjà fixé au 14 décembre prochain.

Gilles Gaignault
AutoNewsInfo