Formule 3 - Grand Prix de Pau 2015 : un sans-faute pour Jake Dennis

Voir le site Automoto

Jake Dennis Formule 3
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-16T16:30:00.000Z, mis à jour 2015-05-17T16:35:29.000Z

Maîtrisant son sujet de bout en bout, Jake Dennis (Prema Powerteam) s'est imposé lors des deux premières courses du Grand Prix de Pau, troisième manche du championnat d'Europe de Formule 3 2015.

C'est ce qui s'appelle communément un carton plein. En s'imposant à deux reprises ce samedi lors du Grand Prix de Pau, troisième manche du championnat d'Europe de Formule 3, Jake Dennis (Prema Powerteam) a démontré toute sa classe de jeune pilote (il aura 20 ans en juin prochain). Mieux, le Britannique peut réaliser un "hat-trick" retentissant s'il parvient à s'imposer demain après-midi lors de la troisième et dernière course du week-end.

Dennis a tout maitrisé

Meilleur temps des deux séances qualificatives du vendredi et récidiviste ce samedi avant de s'imposer lors des deux courses, Dennis a maîtrisé de bout en bout son début de week-end, ne laissant aucune chance à ses principaux rivaux. Fort de son expérience sur ce tracé où il a terminé deux fois 4e et une fois 3e l'année dernière, le Britannique a parfaitement géré les aléas de la voiture de sécurité lors des deux manches pour s'adjuger deux victoires qui lui permettent de remonter à la quatrième place du classement général avec 96 points au compteur.

Derrière l'intouchable pilote anglais, l'Italien Antonio Giovanazzi (Jagonya Ayam with Carlin), leader du championnat et le Monégasque Charles Leclerc (Van Amersfoort Racing), ont livré de belles batailles pour finir chacun une fois 2e et une fois 3e lors des deux courses du jour. Le troisième homme du championnat, le Suédois Felix Rosenqvist (Prema Powerteam) n'a pu faire mieux qu'une 13e place lors de la première manche avant de s'illustrer un peu plus tard pour terminer à une honorable 5e place.

A noter également les victoires du Franco-Argentin Sacha Fenestraz et du pilote mexicain Axel Matus en Formule 4, autre catégorie à l'honneur pour ce week-end de compétition à Pau. Giuliano Alesi, le fils de Jean, vainqueur mémorable du Grand Prix de Formule 1 du Canada en 1995 au volant d'une Ferrari aux abois, a terminé 5e et 2e des deux premières manches. De bonne augure pour cette graine de champion âgée de 15 ans qui vit sa première saison en monoplace.

@GPPau2015 la relève est la :) cc @giuliano_alesi pic.twitter.com/kXgy0takp9

— Anne marie (@mme_armada) 16 Mai 2015