Formule e - Monaco 2015 : Buemi décroche son 2e succès de l'année

Voir le site Automoto

Formule E - Monaco 2015 - Sebastien Buemi
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-09T15:40:00.000Z, mis à jour 2015-05-09T15:58:31.000Z

Sébastien Buemi a remporté ce samedi le Monaco e-Prix, 7e épreuve du Championnat du Monde FIA de Formule 1. Parti de la pole position, le Suisse de l'écurie e-Dams aura mené la course de bout en bout ; loin très loin du tumulte des premiers tours.

Menacé par Lucas di Grassi à son retour en piste, c'est finalement seul que Sébastien Buemi franchit la ligne d'arrivée : une course sans incident pour le Suisse... bien que l'épreuve ait été marquée par un énorme accrochage au départ.

Un début de course agité
Sébastien Buemi a parfaitement tiré profit de sa pole position ; se tenant ainsi à l'abri de l'énorme embouteillage survenu au virage Ste Devote. Sur cette portion étroite que les monoplaces n'empruntent habituellement pas, Daniel Abt est allé percuter le rail. Certains parviendront à l'éviter, d'autres pas comme Bruno Senna qui passe à quelques cm seulement du casque de l'Allemand et derrière les voitures s'empilent les unes après les autres. Une partie du plateau est décimé. Parmi les victimes : Jean-Eric Vergne qui rentre aux stands pour prendre la 2e monoplace restante.

La victoire s'est jouée dans les stands
Trois tous plus tard, les commissaires, réputés comme étant très rapides, ont dégagé les débris de la piste et la course reprend ses droits. Les tentatives de dépassement se feront alors discrètes. Lucas di Grassi, qui talonnait de très près Sébastien Buemi, observe son arrêt au 24e tour. Le Brésilien tente, deux boucles plus tard, le tout pour le tout tandis que son adversaire est au box... mais Buemi ressort juste devant. Di Grassi, qui avait consommé près de 10% d'énergie en plus, sera contraint de lever le pied. La victoire s'envole et le Brésilien se retrouve même menacé dans les derniers hectomètres par son compatriote Nelson Piquet, qui disposait du fan boost. Le classement n'évoluera plus. Buemi s'impose devant Di Grassi et Nelson Piquet ; ce qui permet de resserrer les écarts au championnat puisque les trois hommes se tiennent en à peine dix points (avantage au dauphin du jour).

Sam Bird se classe 4e devant Jérôme d'Ambrosio. Côté Français : Nicolas Prost, Stéphane Sarrazin, Jean-Eric Vergne terminent respectivement 6e, 7e et 9e. Jean-Eric Vergne et Loic Duval ont été contraint de se retirer. Prochaine épreuve le 23 mai à Berlin.