Dans l'actualité récente

Formule E - Punta del Este : Buemi victorieux, Vergne malheureux

Voir le site Automoto

Le Français Jean-Éric Vergne (ex-pilote Toro Rosso) pourrait quitter la F1 pour aller piloter en IndyCar dès 2015.
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-12-13T20:22:00.000Z, mis à jour 2014-12-13T20:30:28.000Z

Sebastien Buemi a remporté ce samedi l'ePrix de Punta del Este, troisième étape du championnat du monde de Formule E. Si le Suisse remporte sa première course en Uruguay, Jean-Eric Vergne a fait une apparition remarquée. L'ancien pilote Toro Rosso, parti en pole position, a abandonné à l'avant dernier tour alors qu'il menaçait Buemi.

Alors que les saisons de Formule 1 et le championnat du monde d'endurance ont pris fin, la formule E apparaît comme l'épreuve à suivre. Un nouveau format avec des monoplaces électriques identiques, une récompense de vitesse pour les pilotes les plus appréciés : autant d'éléments qui donnent du spectacle comme cette course à Punta del Este qui a donné beaucoup de rebondissements.

Début idéal pour Vergne
Il est arrivé pour un week-end, pour se faire plaisir après une fin d'aventure forcément décevante avec Toro Rosso. Jean-Eric Vergne le reconnaissait, il ne connaissait pas la monoplace ni même le circuit uruguayen mais le pilote français était là pour retrouver le goût de la course. L'occasion aussi de prendre ses marques avec la team Andretti, écurie avec laquelle il pourrait piloter la saison prochaine en IndyCar aux Etats-Unis. S'il découvrait la Formule E, ses concurrents connaissaient son potentiel de vitesse dans une monoplace. Et Vergne n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour démontrer ses bonnes dispositions. Dès la séance de qualifications, il obtenait la pole position devant d'anciens pilotes de F1 comme Piquet Jr., Buemi ou bien encore l'Italien Jarno Trulli. Pour couronner ce retour à la compétition, Vergne obtenait un fan boost, surplus de puissance accordée aux trois pilotes les plus suivis sur Internet.

Safety cars et suspension...
Premier accroc au week-end de Jean-Eric Vergne ? Son départ n'a pas été formidable, ce dont a profité Nelson Piquet Jr. pour lui subtiliser la première place mais le Français conserve un bon rythme de course. Mais l'épreuve n'a pas été des plus calmes. Les accidents ou abandons successifs de Bird, da Costa et Sarrazin ont provoqué l'envoi d'une voiture de sécurité à quatre reprises. Autant de ruptures qui ont modifié les stratégies des équipes. A deux tours de la fin, Jean-Eric Vergne était toujours deuxième derrière Sebastien Buemi mais se montrait menaçant face au récent champion du monde d'endurance avec Toyota. Un problème de suspension dans cet avant-dernier tour mis fin brutalement aux espoirs de Vergne qui dût abandonner non sans récolter de nombreux témoignages positifs de fans. Sebastien Buemi pouvait alors assurer pour obtenir sa première victoire en Formule E devant Piquet Jr. et di Grassi qui reste leader au classement des pilotes.

La prochaine épreuve se déroulera les 9 et 10 janvier prochain à Buenos Aires en Argentine. Avec Jean-Eric Vergne ? Suspense pour l'instant.

Classement ePrix Punta del Este
1. Sebastien Buemi
2. Nelson Piquet Jr.
3. Lucas di Grassi
4. Jarno Trulli
5. Jaime Alguersuari
6 .Bruno Senna
7. Nicolas Prost
8. Jarome D'Ambrosio
9. Oriol Servia
10. Nick Heidfeld