La France, leader du marché de l’électrique en Europe au premier semestre

Voir le site Automoto

Renault Zoé
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-29T07:44:50.739Z, mis à jour 2016-07-29T08:43:48.072Z

Avec plus de 15.068 immatriculations de véhicules électriques au premier semestre, la France est le premier marché sur le continent européen dans ce secteur. C’est également une voiture française qui remporte la palme de la plus vendue, puisqu’il s’agit de la petite Renault Zoé.

La France est le premier marché européen du véhicule électrique. 


 Devant la Norvège 

Alors que la Norvège était l’an dernier en première position dans le classement, c’est désormais la France qui est devenue au premier semestre le premier marché du véhicule électrique Européen. En effet, avec 15.068 immatriculations, soit 49 % de plus qu’en 2015, l’hexagone se place en tête, devançant notre voisin scandinave (12.216 ventes) et le Royaume-Uni (5.609 exemplaires). Suivent ensuite l’Allemagne (5.265, soit 6,1 % d’augmentation) et l’Autriche (2,159, soit une hausse record de 138 %). 

 En revanche, les véhicules électriques restent toujours très fortement appréciés en Norvège, puisqu’ils occupent 13 % de part de marché, contre seulement 1,1 % sur le territoire français. 


 Le Renault Zoé en tête des ventes 

Largement plébiscitée par les consommateurs de véhicules électriques à travers l’Europe, c’est la Renault Zoé qui s’octroie la première place du podium, avec 11.790 immatriculations, talonnée par la Nissan Leaf (11.117 exemplaires). Enfin, malgré son prix de base de 70.800 €, c’est la Tesla Model S qui termine sur la troisième marche, avec 6.846 exemplaires. 

 On retrouve ensuite la Volkswagen e-Golf (3.912), suivie de la BMW i3 (2.438) ainsi que de la Kia Soul EV (2.126). Hormis la Renault Zoé,les Françaises sont néanmoins peu plébiscitées, avec seulement 983 immatriculations pour la Peugeot Ion et 746 pour la Citroën C-Zero.