Dans l'actualité récente

Franck Montagny contrôlé positif à un dérivé de cocaïne : ”J'ai fait une connerie”

Voir le site Automoto

Franck Montagny Peugeot 2011
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-01-02T09:00:00.000Z, mis à jour 2015-01-02T09:00:00.000Z

Franck Montagny, ancien pilote de Formule 1, a été contrôlé positif à un dérivé de cocaïne. Il s'est confié sur sa bêtise, qu'il assume, et sur les conséquences.

Ancien pilote de Formule 1 aujourd'hui en Formule E et consultant pour la chaîne Canal +, Franck Montagny a été contrôlé positif à un dérivé de cocaïne, au mois de novembre dernier, à l'occasion d'une course en Malaisie. Il connaissait les résultats, ne les conteste pas et a préféré se confier dans le journal l'Equipe.

"J'ai fait une connerie"
Franck Montagny est quelqu'un d'assez direct, une personnalité atypique et attachante, qui n'est pas du genre à (se) mentir. Ainsi, il assume sa connerie, "je suis fautif. Je ne vais pas demander l'expertise de l'échantillon B. Je ne vais pas contester. Je suis coupable. C'est ma faute." Pour preuve, il avait tout de suite prévenu son patron et sa famille et voilà pourquoi il était absent en Uruguay. Auparavant, il n'avait jamais été contrôlé positif à quoique ce soit, "Je ne vais pas dire que de temps en temps dans le passé, je ne faisais pas la fête, que je ne buvais pas. A cette occasion, j'aurais pu me faire prendre. Et là..."

Les faits
Pourquoi Franck Montagny a-t-il consommé une substance illicite ? "Je voulais juste arrêter de penser, soulager ma tête." Blessé, Franck Montagny est séparé de sa compagne et il a visiblement du mal à s'en remettre. Il explique, "Quand je suis arrivé à la gare de l'Est, je ne m'imaginais pas prendre l'avion le lendemain pour la Malaisie. Je n'étais pas bien. Je ne me voyais pas courir. Je n'avais pas la tête à ça. J'ai changé d'hôtel, je n'étais plus joignable. Je voulais débrancher. J'ai trouvé un lascar, je lui ai donné de l'argent contre une enveloppe. Et voilà. Cela aurait pu être n'importe quoi." Une fois en Malaisie, une fois qu'il a vu "le gars du contrôle" lui faire signe, il a compris.

Les conséquences
Franck Montagny ne se fait pas trop d'illusion, "le sport auto, c'est peut-être fini pour moi." Il fait d'ailleurs un bilan de sa carrière, comme si elle était terminée, "Aujourd'hui, je peux dire que je suis allé en F1, j'ai roulé en F1, j'ai couru en GP, j'ai touché le truc. J'ai couru en Endurance, j'ai gagné des courses, je n'ai pas été champion, c'est vrai, mais j'étais rapide." Lui qui, dans la voiture se sentait "bien", sera-t-il encore consultant pour Canal + ? "Peut-être que je vais perdra ça aussi..."