Le futur Minibus de Tesla sera basé sur le Model X

Voir le site Automoto

Tesla Model X 2015
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-01T12:00:15.625Z, mis à jour 2016-08-02T11:31:52.948Z

C’est dans un tweet qu’Elon Musk, co-fondateur et PDG de Tesla a confirmé que le futur Minibus de la firme sera basé sur le châssis du SUV Model X. Inspiré du Volkswagen Combi, il ne devrait néanmoins par débarquer sur le marché avant 2020.

 Elon Musk confirme le châssis du Model X pour son futur Minibus Tesla. 


Inspiré du mythique Combi Volkswagen 

Inspiré du Combi Volkswagen des années 40, le futur Minibus Tesla sera basé sur le châssis du Model X, comme le confirme Elon Musk après les suppositions du site web Jalopnik

Selon son Master Plan : Part Deux, dévoilé récemment, Elon Musk a évoqué la production d’un bus électrique autonome ou semi-autonome, plus petit et plus pratique que ceux actuellement en circulation dans les villes. Si ce Minibus n’est donc pas un bus à proprement parler, il s’inscrit néanmoins dans la logique d’expansion de la marque à des véhicules plus imposants, avec à terme, la production d’un pick-up et d’un camion. 

Basé sur le SUV électrique Model X dévoilé l’année dernière, le Minibus, à destination des familles nombreuses devait être proposé avec plusieurs capacités de batteries différentes. Il pourrait également viser les flottes d’entreprise et pourrait ensuite remplacer les bus traditionnels, notamment dans les villes rurales ou les lieux touristiques, puisqu'il ne rejette pas de pollution et est plus petit. 


Master Plan ambitieux 

Partie intégrante de la seconde partie du Master Plan d’Elon Musk dévoilé le mois dernier, le Minibus est l’un des éléments clés de la stratégie de la marque. 

En effet, le PDG de la firme californienne souhaiterait, en plus du lancement d’un pick-up et d’un camion, tous deux électriques, développer sa production d’énergie. Pour cela, il vient d’inaugurer sa Gigafactory dans le Nevada la semaine dernière et prévoit le rachat de SolarCity, afin d’équiper ses futurs véhicules de panneaux solaires. 

Autre grand aspect de ce plan ambitieux, améliorer la conduite autonome, pourtant l’objet de vives polémiques en raison de l’accident mortel d’un automobiliste il y a quelques semaines. Le but serait à long terme de lancer un système d’autopartage permettant de guider la voiture à distance afin qu’elle puisse venir récupérer une personne sur son lieu de travail, par exemple, sans avoir besoin de solliciter un chauffeur.