Future Bugatti Chiron 2016 : le monstre surpris en vidéo !

Voir le site Automoto

Bugatti Chiron 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-16T14:00:00.000Z, mis à jour 2015-05-17T07:26:23.000Z

Attendue pour 2016, la descendante de la Bugatti Veyron, surnommée pour le moment Chiron, a été surprise sous camouflage par nos confrères d'Auto Bild alors qu'elle roulait sur une autoroute allemande en ce mois de mai 2015.

S'il est toujours difficile de se projeter avec certitude dans le futur, il semblerait bien que 2016 soit à coup sûr l'année d'un nouveau cap dans la course à la puissance. La raison d'une telle affirmation ? L'arrivée dans quelques mois de la descendante de la Bugatti Veyron, à savoir la Chiron, nom qui lui est donnée pour le moment. Et force est de constater que la future mouture de Molsheim (Alsace) continue de se développer avec assiduité comme en témoignent les images exclusives rapportées par les journalistes d'Auto Bild qui ont croisé sur une autoroute allemande deux mulets du prochain monstre en ce mois de mai 2015.

► VOIR LA VIDEO

Un 0-100 km/h abattu en deux secondes ?

Déjà croisés sur la célèbre Nordschleife, la future Chiron semble donc plus que jamais sur les rails. Comme le rapportent nos confrères germaniques, les deux mulets entourés par des "camarades de jeu" de choix (BMW i8, Veyron Supersport, deux Porsche 918 Spyder) sont certes camouflés mais disposent bien de pièces spécifiques, qui ne sont plus celles de la Veyron.

Pour l'heure, de nombreux mystères entourent encore le futur monstre de Molsheim. Mais il est d'ores et déjà acquis que cette hyper-sportive se situera dans la même veine que sa devancière, à savoir une bête destinée à chasser les records de vitesse les plus fous. Pour rappel, CAR Magazine révélait en avril dernier que la Chiron disposera de 92% d'éléments nouveaux dans les entrailles.

Le moteur sera toujours en architecture W16 avec un bloc 8,0 litres remanié qui pourrait cracher une puissance stratosphérique de 1.500 chevaux pour un 0-100 km/h avalé en deux petites secondes et une vitesse maximale bien au-delà des 431,072 km/h obtenus en 2011 par la Veyron et les 435 km/h réclamés par la nouvelle référence, la Hennessey Venom GT.

De quoi valider les propos de Christophe Piochon, le directeur de l'usine Bugatti, qui nous avait mis l'eau à la bouche lors du Salon de Genève 2015 en promettant : "vous ne serez pas déçus" ... Affaire à suivre !

En attandant, nous vous laissons (re)découvrir La Finale, l'ultime Bugatti Veyron présentée en mars dernier à Genève, via plusieurs vidéos !

Dans les coulisses de la Bugatti Veyron La Finale

La Bugatti Veyron joue La Finale au Salon de Genève 2015