Future Infiniti Q50 Eau Rouge : les 568 chevaux aux mains de Vettel

Voir le site Automoto

Infiniti Q50 Eau Rouge Prototype 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-07T13:04:00.000Z, mis à jour 2014-04-07T13:43:06.000Z

La version hautes performances de la berline japonaise Q50 continue son développement et la maîtrise de son V6 biturbo 568 chevaux par le quadruple champion du monde de F1, Sebastian Vettel.

Outre-Rhin, les berlines familiales ont pour habitude de se vouloir sportives : la dernière BMW M3 offre un six cylindres de 430 ch, la Mercedes C 63 AMG culmine actuellement à 457 chevaux en attendant la nouvelle génération, et l'Audi RS4 - seulement disponible en break Avant - offre un V8 de 450 ch. Mais une turbulent nippone a bien l'intention de briser l'hégémonie teutonne...


De l'eau rouge dans son vin
Au Salon de Détroit, en janvier dernier, une étrange Q50 baptisée « Eau Rouge » - du nom du virage du circuit de Spa-Francorchamps - venait trôner sur le stand d'Infiniti, la branche haut de gamme Nissan. D'abord mystérieuse sur ses intentions et sur sa mécanique, la berline a révélé sous son capot le moteur de la GT-R, le V6 biturbo, calibré à 568 chevaux.

En attendant une version de série très peu différente, la Q50 Eau Rouge poursuit son développement sur les pistes du centre d'essais du constructeur, basé à Milbrook au Royaume-Uni, qui, selon Infiniti, amène « le prototype dans une série de défis axés sur la performance, la tenue de route et la précision ». Pas de quoi s'extasier.


Un essayeur de luxe
Cependant, un invité de prestige « a essayé le prototype roulant », et n'est pas moins que le quadruple champion du monde de Formule 1, Sebastian Vettel, également titré « Directeur de la Performance » de la marque, cette dernière étant sponsor titre de l'écurie (Red Bull Racing) de l'Allemand.

Mais le prodige n'était pas au volant pour un instant photo, mais pour livrer « de précieux commentaires » affirme Infiniti, qui les utilisera « dans les prochaines étapes du développement du prototype - les essais de composants, les différents réglages ainsi que la tenue de route. »

Enfin, pour nous, pas de nouvelles caractéristiques à se mettre sous la dent. Mais la marque japonaise nous promet « de plus amples informations [...] le 20 avril 2014 », date de la journée presse du Salon automobile de Pékin.