Futur Kia Niro 2016 : premières images du SUV hybride

Voir le site Automoto

409207
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-11-16T15:01:14.396Z, mis à jour 2015-11-17T10:22:04.866Z

Le constructeur coréen Kia dévoile deux croquis de son futur SUV compact Nero et fait le point sur quelques caractéristiques techniques en sus de sa motorisation hybride.

Le dernier-né de chez Kia, le Niro, n’a aucun rapport avec le talentueux acteur américain.

Le concept-car Kia Sportspace au Salon de Genève 2015


Un cousin du KX3

Après avoir dévoilé la version concept au salon de Francfort 2013, Kia présente le futur SUV compact qui sera bientôt en phase de production. Les croquis laissent distinguer de nettes évolutions avec le concept-car : avec ses phares proches de la Jaguar F-Type et son "nez de tigre", il est plus proche du crossover KX3 que du modèle présenté à Francfort. Sur esquisse le design de Niro est élégant en adoptant une ligne relativement basse et un aileron arrière proéminent. 

Le 5 portes (anciennement 3 portes sur le concept) s’offre un moteur hybride. Sous le capot, Niro combine un bloc essence 1.6 litre "GDi" de 105 ch et 147 Nm à un moteur électrique de 47 chevaux, ainsi qu’une batterie de 1,56 kWh. Ce bloc est couplé à une boîte auto à six rapports. La carrosserie du Kia Niro est constituée à plus de 50% d’un acier à haute résistance ultra-léger, contribuant à l'économie de carburant et offrant une meilleure sécurité au conducteur. L'utilisation prolongée de cet acier à haute résistance aidera Kia à atteindre son objectif d'une réduction de 5% du poids moyen des nouvelles carrosseries pour 2020.


409208

Des fonctions autonomes en 2020

Kia a également annoncé gonfler son secteur recherche et développement. En 2020, Kia prévoit d'introduire une gamme de technologies de conduite partiellement autonomes à sa gamme, et vise sa première voiture entièrement autonome sur le marché en 2030. L'étape initiale est l'investissement par Kia de 1,8 milliard d’euros d’ici à 2018, qui permettra à l'entreprise de développer son nouveau système d'assistance à la conduite (ADAS). 

Tae-Won Lim, vice-président du groupe Hyundai-Kia, a commenté : "les véhicules entièrement autonomes sont encore loin, et un grand nombre de recherches et de tests rigoureux de produits devront être menés pour faire de la 'voiture qui se conduit toute seule' une réalité."

Highway Teammate : la voiture autonome de Toyota