La future Mercedes-Benz Classe E 2016 présente ses technologies

Voir le site Automoto

Mercedes-Benz Classe E 2016 camouflage
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-07-08T12:48:07.029Z, mis à jour 2015-07-08T14:06:38.748Z

Lancée courant 2016, la future Classe E de Mercedes-Benz se préfigure via ses nouvelles technologies, dont la stationnement et ouverture via téléphone, l’assistant d’évitement de piéton ou le régulateur de vitesse s’adaptant aux panneaux.

La future génération de Classe E continue en ce moment son développement sur routes en amont de son lancement début 2016, mais a été présentée en avant-première à un comité réduit de journalistes américains. Si la carrosserie reste camouflée, ses technologies sont mises à nu.



Garer et ouvrir sa voiture via son téléphone

Via une application téléchargeable sur son téléphone, il sera possible de commander à distance la voiture pour la garer ou la sortir d’un garage ou d’une place étroite où le conducteur ne peut s’extraire via les portières.

Sur ce point, Mercedes-Benz a été distancé par BMW, qui a révélé cet équipement sur la nouvelle Série 7 début juin, mais sur la clé de contact. Mais la Classe E gagne sur un point, elle est de catégorie inférieure, et donc plus accessible. Land Rover avait également présenté un dispositif semblable à Mercedes, sans préciser quand et sur quel modèle il serait lancé.

Le téléphone, s‘il est équipé de la technologie NFC (Near Field Communication), pourra permettre également ouvrir votre voiture, comme les actuels systèmes mains-libres. Et comme le propose aussi la BMW Série 7, la recharge par induction (sans fil) de votre téléphone sera possible.


Bien informé et éclairé

Toujours en termes de communication, la Mercedes Classe E répond à la technologie Car-to-X, à savoir la connexion à un serveur à distance pour soit donner des indications sur le trafic ou zone de danger au serveur (et indirectement aux autres voitures), soit les recevoir.

Toutefois, le système de communication entre véhicules est limité car le nombre de modèles équipés du Car-to-X est aujourd’hui trop faible, mais des initiatives comme celle de l’Allemagne consistent à disposer d’un serveur alimenté d’informations à la base pour compenser.

Les phares ont également été révélés, des projecteurs « Multibeam » à 84 diodes pouvant augmenter le faisceau lumineux en virages, le réduite à basse vitesse, et couper une partie pour éviter d’éblouir les véhicules croisés. Les feux arrière s’adaptent aussi, à 100% en plein jour, ils baissent à 80% d’intensité de nuit et à 60% à l’arrêt.

Voir les photos de la Mercedes-Benz Classe E 2016

Mercedes-Benz Classe E 2016 camouflage

Assistant d’évitement de piéton et conduite quasi-autonome

En termes de sécurité, de nouveaux systèmes accompagnent la Classe E, comme l’Evasive Steering Assist. Ce dernier, associé au détecteur de piéton, consiste à donner une direction plus efficace lors d’une manœuvre d’évitement, ou à ajuster la voiture pour éviter la perte de contrôle. En aucun cas la Mercedes ne changera seule de direction si la trajectoire reste droite, mais elle peut freiner automatiquement en cas d’urgence (et jusqu’à 70 km/h) pour réduire la vitesse et l’impact potentiel (ce système marche également avec une voiture déboulant devant vous).

La Classe E combine également le régulateur de vitesse et la lecture des panneaux en un seul système « Speed Limit Pilot », pour ajuster la vitesse en fonction des limites indiquées. Encore mieux, la berline accueille le suivi actif de la voiture vous précédant déjà en place sur la Classe S (jusqu’à 200 km/h), mais amélioré grâce aux capteurs/radars déterminant les limites de la route et ne se basant plus seulement sur le marquage au sol. La conduite devient quasi-autonome, mais requiert toujours au conducteur d’avoir les deux mais sur le volant.

Airbag-ceinture

Comme l’a inauguré Ford depuis 4 ans, des ceintures-airbags seront disponibles à l’arrière. Autre avancée, les sièges avant sont équipés d’un renfort latéral se gonflant en amont d’un impact latéral, poussant légèrement le conducteur ou le passager vers le milieu du véhicule. Enfin, dans le cas où l’impact est inévitable, le système « Pre-Safe Sound » envoie un son permettant de préparer l’oreille interne des occupants au choc sonore dont ils pourraient être victimes (notamment celui de l’airbag).