Future Renault Talisman 2015 : l’adieu à 25 ans de Laguna

Voir le site Automoto

Renault Laguna
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-06-30T09:46:42.089Z, mis à jour 2015-06-30T10:03:03.004Z

Avec la prochaine Talisman, Renault enterrera au Salon de Francfort le patronyme de sa célèbre berline. Pourquoi cette décision ? Retour sur 25 ans et trois générations de Laguna.

C’est en 1990 que Laguna apparaît pour la première fois chez Renault. Au Mondial de l’Automobile de Paris, le constructeur présente en effet un concept-car très futuriste (ci-dessus), un spider biplace, très bas, au moteur central arrière 2,0 litres essence turbo de 210 chevaux. On est loin, très loin de la future berline, et c’est finalement l’atypique Spider qui reprendra l’esprit du véhicule en 1996.

La Renault Laguna 2010 face à la Citroën C5

Laguna I (1994-2001)

En janvier 1994, la (vraie) berline Renault Laguna remplace la R21 avec plus de 4,50 m, et cède à la mode du « biodesign » avec sa carrosserie en courbes caractéristique de l’époque et des moteurs totalement différents.

Variante break « Nevada » en 1995, restylée en 1998, la première génération vit jusqu’en 2001 et est vendue à plus de 2,3 millions d’exemplaires.


Renault Laguna

Laguna II (2001-2007)

Présentée au Mondial de l’Automobile en octobre 2000, la deuxième mouture de la Laguna prend le style dicté par Patrick le Quément, anguleux, dans l’esprit des concept-cars Vel Satis et Initiale, et grimpe à 4,58 mètres. Comme la première génération, le break l’accompagne dès 2002, mais sou le nom Estate.

Malgré les 5 étoiles au crash-test (une première), un ESP de série, un confort toujours fidèle à Renault, les problèmes d’électronique (carte mains-libres, casse moteur, transmission) entachent sa carrière. Restylée en 2005, la Laguna II est tout de même écoulée à plus de 2,18 millions d’unités.


Renault Laguna

Laguna III (2007-2015)

Commercialisée à l’automne 2007, la Laguna III prend encore du volume (4,68 mètres) et garde un design anguleux mais controversé, qui nuira à sa carrière, et un intérieur épuré mais inspiré par les allemandes. Encore une fois, un break rejoint la gamme quelques semaines plus tard, mais pour la première fois, un coupé est proposé, suivant le concept-car Fluence (2005), en octobre 2008.

Encore réputée pour son confort et sa tenue de route, Renault joue la carte des 4 roues motrices et directrices, sur l’originale version « 4Control ». Mais le succès ne viendra jamais, à cause de la réputation de la 2ème génération et du style peu apprécié. Le restylage de 2010 ne transfigure pas l’apparence, et les ventes déclineront jusqu’à cette année 2015.


La Renault Talisman, qui remplacera donc la Laguna, ainsi que la Latitude, viendra se découvrir le 6 juillet 2015, puis au Salon de Francfort en septembre et sera commercialisée courant octobre.

Renault Laguna