Les futures BMW i3 et i8 repoussées ?

Voir le site Automoto

BMW i8 spyshot 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-05-31T09:06:00.000Z, mis à jour 2012-05-31T09:15:32.000Z

Les nouvelles hybrides rechargeables et électriques n'ont pas autant le vent en poupe que cela. Un constat qui aurait alarmé BMW, repoussant les lancements proches des prochaines i3 et i8.

BMW a révélé sa peur du flop des futures i3 et i8, dont le lancement serait revu pour 2014.

Ils y croyaient...


Leader mondial du haut de gamme devant Audi et Mercedes, BMW ne recule pas pour les prochaines années et est proche de lancer sa sous-marque "i", vitrine technologique incluant la compacte i3 (versions électrique et hybride rechargeable) ainsi que la sportive diesel hybride rechargeable i8. Toutes deux sont à un stade de développement avancé, et ont eu le droit à leur concept-car respectif comme avant-goût. Les lancements étaient prévus fin 2013.





...mais pas les clients


Si la Toyota Prius, pionnière de l'automobile hybride de grande série, est un carton, les nouvelles venues que sont les électriques et hybrides rechargeables n'attirent pas les foules. Pire, les ventes sont marginales, et sont majoritairement réalisées par les flottes administratives ou d'entreprises. Causes, un prix d'achat encore trop élevé, une autonomie encore trop faible, et une infrastructure de prises encore trop peu développée. Devant ce constat, BMW aurait donc freiné son programme "i" devant débuter l'an prochain, laissant les lancements à 2014, et mettant au placard les hypothétiques i1 et i5.


BMW i8 spyshot 2012
La future BMW i8, ici en tests sous camouflage


Les autres constructeurs aussi concernés


Tesla, qui a fait de l'électrique sa spécialité, a imposé son Roadster, mais ne croule pas sous les bénéfices et lutte pour sa survie, la berline Model S tardant à arriver et le remplacement du Roadster étant encore lointain. Chez Renault, à l'exception de la commande de milliers de Kangoo Z.E. par un groupe d'entreprise (La Poste, etc), ne voit pas les ventes décoller, alors que 4 modèles seront disponibles au catalogue fin 2012. Chez VW, il semblerait que la prudence soit de mise pour les électriques (e-Golf & co), soit repoussées au moins à 2014. Et on pense à Daimler pour ses smart, Ford pour la Focus électrique, et bien d'autres encore. Il n'y a peut-être que la Nissan Leaf qui réalise des scores honorables, seule voiture à vraiment se démarquer.


L'exemple de BMW, pas prêt à se mouiller tout de suite, le prouve. Les ventes pataugeant, les voitures électriques ne paraissent donc pas encore prêtes pour le grand bain. Il faut du temps, et des technologies matures pour que le grand plongeon se fasse. Soit pas avant quelques années.