Dans l'actualité récente

G800 ORO : Segoni tente un retour avec une moto néo-rétro

Voir le site Automoto

Capture d’écran 2016 12 18 à 11 34 57
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-12-18T10:42:14.811Z, mis à jour 2016-12-18T10:42:15.954Z

Plus de 30 ans après la mort de son fondateur, Segoni est de retour avec la G800 ORO, une moto néo-rétro très haut de gamme.

Faire du neuf avec du vieux : voilà le pari de Segoni, qui tente un retour au premier plan avec la G800 ORO, rappelant de joyeux souvenirs aux fans de la marque italienne.

Retour dans les 70s

C’est un vrai retour dans les années 70 que tente d’amorcer Segoni avec sa G800 ORO. A l’époque, le constructeur transalpin proposait des motos haut de gamme dont la construction s’appuyait sur des bases connues (Lavera, Honda ou encore Kawasaki). Mais il s’est malheureusement éteint en 1979 au moment où Giuliano Segoni, son fondateur, s’est tué lors d’un essai. Près de 40 ans après, Lorenzo, son fils, lui rend hommage avec un nouveau modèle conservant son héritage.

« Comme dans les années 70 »

La description officielle de la G800 ORO est sans équivoque : « comme dans les années 70, nous allons fabriquer la G800 ORO avec des pièces et des matériaux haut de gamme. Nous vous garantissons un travail unique et méticuleux pour vous garantir des moments de conduite inoubliable. C’est l’esprit Segoni Special : style et sportivité. » On retrouve donc des échappements Arrow, des suspensions arrière personnalisables, une coque en fibre de carbone, des jantes en aluminium ionisé pensées pour la course ou encore des freins d’obédience Brembo M4.

20 exemplaires

Lorenzo Segoni partira d’abord sur un faible volume, sans doute pour créer l’engouement et prendre un minimum de risques. Ainsi, il n’y en aura que 20 exemplaires dans un premier temps et ils seront facturés 58 000 €. Ce plongeon dans le passé sera donc des plus coûteux.