Les gendarmes lance la chasse aux détecteurs de radars

Les gendarmes lance la chasse aux détecteurs de radars
Les détecteurs illégaux de radars sont recherchés ! La gendarmerie nationale a lancé début mars une vaste opération de traque d'acheteurs sur internet.

L'hebdomadaire Auto Plus a révélé cette information dans son numéro daté de mardi.

Déjà trouvés !
La gendarmerie a confirmé cette information en expliquant qu'une opération contre les détecteurs avait été lancée. Si l'on en croit le magazine, « 600 acheteurs » de ces appareils illégaux ont déjà été identifiés. Leurs détecteurs illégaux, d'une valeur moyenne de 500 euros, ont été saisis.

Pour rappel
Le fait de « détenir, transporter ou de faire usage d'un appareil capable de déceler les radars est puni par une amende de 5e classe (1.500 euros), un retrait de deux points sur le permis et une éventuelle suspension de permis » indique l'hebdomadaire.

Pour information, seuls les détecteurs de radars sont interdits. Les avertisseurs type Coyote ou AlerteGPS, eux, sont parfaitement légaux.



News associées